Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Les Russes ont-ils vraiment hacké (piraté) les serveurs du DNC

Dans un article très bien documenté (au point qu'il est difficilement compréhensible par le non spécialiste), le militant américain anti-guerre Gregory Elich pose cette question toujours d'actualité. le fait qu'il soit militant ne devrait absolument pas conduire à remettre en cause son article. Sinon, ne s'exprimeraient que les voix "officielles".
Selon le renseignement américain, la Russie avait délibérément pénétré les serveurs du Democratic National Committee (DNC), extrait de ceux-ci divers documents ou emails et fait connaître les contenus de ceux-ci au public, afin d'influencer les élections présidentielles. Ceux qui, tant au Parti Démocrate qu'au Parti Républicain, soutenaient la candidature de Hillary Clinton, ont prétendu que Donald Trump a du à cela sa victoire. Ces documents et emails montraient en effet clairement que Hillary Clinton était compromise dans différents trafics et indigne de devenir Présidente.

Donald Trump a depuis vigoureusement nié l'hypothèse d'une intervention russe en sa faveur. Effectivement, les responsables de la Communauté du renseignement américain, comme d'ailleurs Obama et ses soutiens politiques n'ont jamais été capables de présenter de preuves techniques convaincantes de leurs allégations.

Aujourd'hui, on pourrait penser que les accusations contre la Russie étaient retombée faute de preuve, mais ce serait une erreur. Les campagnes pour déconsidérer et compromettre Donald Trump, pouvant aller jusqu'à sa destitution, prennent de plus en plus d'ampleur. Derrière Trump, c'est le rapprochement avec Vladimir Poutine, envisagé par lui, qui est la cible de ces campagnes. Comme nous l'avons plusieurs fois montré, un rapprochement avec celui qui continue d'être présenté par une majorité de ceux composant l'Etat profond américain comme un ennemi institutionnel de l'Amérique, serait vécu comme une défaite majeure.

Aussi, le DNC a-t-il mobilisé d'importants ressources financières et technologiques pour apporter enfin la preuve d'intrusions russes dans ses serveurs, y provoquant des activités non habituelles. La firme de Cybersécurité Crowdstrike (https://www.crowdstrike.com/) , principale enquêtrice sur ces matières, a découverts deux intrusions différentes sur ces serveurs. Il n'y a pas de raison de suspecter que cette dernière, jusqu'ici honorablement connue, ait camouflé les faits pour complaire au DNC. Par contre le domaine est complexe et en évolution permanente. Il est incompréhensible, non seulement du grand public, mais par ceux n'ayant qu'une connaissance générale de l'Internet.

Aussi bien, un grand nombre d'experts américains spécialistes du domaine se sont spontanément mobilisés pour discuter au plan technique les arguments présentés par la firme. Ils ne se cachent pas de vouloir « innocenter » Donald Trump des accusations en faisant un mannequin de Moscou. Dans son article référencé ci-dessouss, Gregory Elich cite les nombreuses chercheurs et spécialistes pour lesquels les intrusions dans les serveurs du DNC auraient pu tout autant résulter de diverses opérations malveillantes visant à permettre d'accuser Moscou et Donald Trump.

Gregory Elich ne peut évidemment pour sa part « blanchir » Moscou de toute accusation, mais il montre que les preuves d'une manipulation des serveurs par des intérêts politiques visant à compromettre à l'avance Trump sont si nombreuses que, devant un tribunal un tant soit peu professionnel, l'accusation ne serait même pas examinée.

Nous n'avons pas ici la compétence nécessaire pour discuter les arguments présentés par les défenseurs de l'intégrité de Trump, rassemblées dans l'article de Elich. Nos lecteurs pourrons s'y référer et apprécier eux-mêmes.

* Voir Did the Russians Really Hack the DNC?

14/01/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire