Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Marine Le Pen aux portes de l'Elysée ?

Le dernier sondage IPSOS Le Point, connu à l'heure où nous écrivons cet éditorial, crédite Marine Le Pen de 26% d'avis favorables, sensiblement au dessus de François Hollande (18%). Ceci pour le mois d'octobre 2016 1). Certes les sondages se trompent souvent dans leurs appréciations des opinions politiques du corps électoral. Néanmoins globalement ils donnent des indications à prendre au sérieux.
Curieusement, la presse « officielle » français ne donne pratiquement pas d'échos à de tels résultats en faveur de Marine Le Pen. Il faut se référer aux sites américains pour en trouver. 2)

Au vu des résultats de la primaire de la droite et du centre en date du 20/11 privilégiant François Fillon, on peut penser que le programme de droite dure affiché par lui, à supposer qu'il ne le modifie pas, inquiétera beaucoup d'électeurs de gauche. Le Parti socialiste espère que ces électeurs lui reviendront. Mais il y a tout lieu de croire qu'ils ne reviendront pas à François Hollande ou à tout autre candidat de la gauche qu'ils estiment incapable de faire face aux grands problèmes actuels. On peut croire au contraire qu'ils voteront pour Marine Le Pen. Celle-ci se montre moins radicale que Fillon concernant notamment le poids de la fonction publique. Ceci les rassurera.

 Par ailleurs Marine Le Pen bénéficiera nécessairement de l'ouverture à la Russie qu'elle affiche, ainsi que de son rejet de l'Union Européenne, autrement dit de son rejet de l'atlantisme et de l'européisme. Fillon a manifesté récemment sa volonté d'avoir de bonnes relations avec Vladimir Poutine. Mais on ne voit pas comment lui et la droite en général pourront échapper aux pressions considérables qu'exerceront Washington et Bruxelles pour que le président de la République qu'il pourrait être prenne une quelconque indépendance vis-à-vis d'eux.

Autrement dit, nous pensons que les chances de voir Marine Le Pen devenir Présidente de la République française s'accroissent sensiblement aujourd'hui. Si son élection conduisait au pouvoir des incompétents obnubilés par une idéologie d'extrême-droite héritée de Le Pen père, il n'y aurait pas de quoi se réjouir. Il faudrait au contraire qu'elle libère de leurs carcans les énergies du pays, sans pour autant les obliger toutes à rejoindre le Front National. C'est ce qu'a fait  l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis vis-à-vis de l'oligarchie du Parti Républicain. Mais peut-on l'espérer ? 3)


Références

1) http://www.ipsos.fr/sub-sites/barometre-politique/

2) Voir par exemple
http://www.zerohedge.com/news/2016-11-20/marine-le-pen-takes-huge-lead-french-presidential-election-poll-just-days-after-bein

3. Le Point estime ce matin que le succès de François Fillon diminuera les chances de Marine Le Pen. Nous ne sommes pas obligés de penser comme lui. http://www.lepoint.fr/presidentielle/fillon-une-mauvaise-nouvelle-pour-marine-le-pen-21-11-2016-2084480_3121.php

Sur Marine Le Pen et Trump, voir aussi
http://www.zerohedge.com/news/2016-11-21/marine-le-pen-french-donald-trump


21/11/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire