Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Vive la crise. Dubaï s'effondre. Excellent !

Un article du New York Times, desk Middle East, nous décrit le désarroi des travailleurs étrangers (90% de la population) et des investisseurs qui avaient cru pouvoir compter sur une prospérité illimitée à Dubaï pour faire fortune. Nous n'allons pas verser de larmes.

L'émirat, contrairement à son voisin Abu Dhabi et à l'Arabie Saoudite, n'a pas de pétrole. Ses 6 années de prospérité ont été fondées sur les services financiers et commerciaux qu'il offrait aux entrepreneurs, souvent en franchise de beaucoup de restrictions imposées ailleurs par la loi islamique ou l'interdiction de travailler avec l'Iran. Des projets véritablement délirants, Palm Island (photo), tours de 50 étages pivotants, serres agricoles artificielles ont été lancés, attirant architectes, chaînes hôtelières, importateurs de produits fins  et agences de tourisme du monde entier, notamment d'Europe.

Il s'agissait d'une insulte à un environnement déjà fragilisé par les exploitations pétrolières et chimiques du golfe. Mais les snobs et consommateurs dits de haut de gamme, européens et américains (montre Rolex au poignet, évidemment) commençaient à s'y précipiter, pour être vus et y faire des relations diverses et variées.

Hélas, la baisse des revenus du pétrole et l'anticipation d'une récession plus grande encore provoquent la fermeture ou l'arrêt de beaucoup de chantiers, ainsi que  la faillite de nombreuses entreprises. Les plus à plaindre (si l'on peut dire, mais il ne fallait pas y aller) sont les employés et cadres étrangers de tous niveaux. En cas de licenciement, ils doivent quitter le territoire dans le mois. S'ils ont des dettes (logements, voitures) et ne peuvent les payer, c'est la prison qui les attend.

Quant à Palm Island, selon le journaliste, les constructions sont arrêtées et seuls des cafards peuplent actuellement les résidences de luxe. Pour notre part, nous ne pouvons qu'encourager les gouvernements occidentaux à ne pas s'attendrir et à réduire encore plus vite leur dépendance au pétrole, même si le prix de celui-ci continue à baisser. Comme l'avait dit feu Raymond Cartier lors de la première crise pétrolière, les pays de l'Opep n'auront qu'à utiliser le pétrole pour faire du shampoing. L'environnement s'en portera un peu mieux et les fonds souverains arabes ne pourront plus espérer racheter les industries occidentales. Comme quoi, definitely,  la crise a du bon.
19/02/2009
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 8
Espece de jaloux
08/08/2009 14:08:44 | Par : tigerwood
Pourquoi êtes vous si heureux du déclin de dubai ? , Espèce de jaloux !

Cours d'histoire
12/10/2009 21:45:04 | Par : gravissimo
L'histoire est un réel recommencement, des hauts et des bas.
L'europe a connu ses temps de gloire grâce à l'exploitation des richesses des autres, mais ça ne peut plus durer puisque c'est fondé sur de mauvaises bases, de plus elle dépend beaucoup des autres pays actuellement (USA et Asie pour le pétrole) sans oublier qu'elle n'a ni le soleil ni le vent pour l'energie renouvelable.

L'asie s'est réveillé ! A l'image de la chine, l'inde, la corée, le japon, Hong Kong ... et récemment Dubai.

Des milliers d'années d'histoire prouvent que chaque civilisation à son âge d'or et son âge noir, l'europe vient de passer son age d'or et la courbe commence à descendre vers ... Le bas ... A méditer

Question Jalousie, ce n'est pas étrange de la part d'un Français ou Européen

Il faut être juste pour durer ...

pour un monde intelligent
27/11/2009 13:55:49 | Par : morpheus
La fin de Dubaï est symptomatique de l'époque que nous traversons : les bases de ce que nous pouvons déjà appeler l'ancien monde sont secoués et seront renversés afin de laisser la place à une société,non pas idéale (faut pas rêver),mais construite sur des relations plus justes !et la vielle ,sinon sage,Europe qui a très largement prospéré sur l'exploitation de peuples plus avertis qu'elle ne semble pas prête a accorder ses violons avec le nouveau paradigme vers lequel nous nous dirigeons .
Seule une civilisation aveugle,insensible et ignorante a pu espérer bâtir sa prospérité sur :l'exploitation et le massacre des esclaves noirs,l'exploitation du travail des enfants et des femmes des pays sous développés,et j'en passe....

Cours d'histoire par un inculte
27/11/2009 21:40:34 | Par : jojo
"L'asie s'est réveillé ! A l'image de la chine, l'inde, la corée, le japon, Hong Kong ... et récemment Dubai."

Tu assimiles des pays dont la population travaille dur, avec un pays qui tire ses revenus d'une manne, fais travailler des immigrés pour une misère et utilise le fric pour générer du fric ?
Dubai était un mirage. Ce que construisent les pays d'Asie que tu cites, c'est du solide et de la vue à long terme avec des économies diversifiées... à part Hong-Kong mais Hong-Kong fait parti de la Chine depuis des années.

Dubaï, fiasco mérité
28/11/2009 11:56:53 | Par : Baquiast
Permettez moi, au 27/11, un peu d'auto-satisfaction. Mon article avait visé juste, comme le fiasco actuel de Dubaï le prouve. Il ne s'agissait pas de jalousie mais d'un simple réalisme. Si les pétro-dollars d'Abou Dhabi et du Golfe viennent à son secours, cela ne légitimera pas, finance islamique ou pas, l'imbécilité de telles réalisations.

La Bourse de Dubaï perd tous les gains accumulés depuis le début de l\'année
09/12/2009 18:31:06 | Par : abdelouahed AMER
La Bourse de Dubaï poursuit toujours sa chute, perdant depuis le 25 novembre tous les gains accumulés depuis le début de l'année, alors que le président émirati s'est employé à rassurer les marchés sur la solidité de l'économie du pays.
La Bourse de Dubaï a fermé en baisse de 6,39%, perdant 26,7% de sa valeur depuis l'annonce des difficultés financières de l'émirat le 25 novembre.
L'indice DFM de la Bourse de Dubaï a fermé à 1.533,36 points, contre 1.636 points à fin 2008.
Le géant immobilier de Dubaï, Emaar, a poursuivi son déclin, reculant encore de 9,86%, soit presque le maximum (10%) autorisé à la bourse de Dubaï avant la suspension d'une valeur.
Ce titre vedette du marché de Dubaï avait perdu la veille 9,84%
Le directeur du département financier de Dubaï, Abdel Rahman al-Saleh, avait affirmé lundi que Dubai World pourrait vendre certains de ses avoirs aux Emirats Arabes Unis et à l'étranger pour faire face à sa dette.


RIDICULE !
04/01/2010 09:45:51 | Par : Ghassen
Je trouve que vous etes absolument ridicules ! Les dettes de Dubai sont d'environ 100 milliards de dollars .. A coté des dettes d'environ 1500 milliards de la France, 5e puissance mondiale rappelons-le ! , ce n'est pratiquement rien :

http://actu.voila.fr/actualites/economie/2009/12/30/la-dette-publique-de-la-france-atteint-le-montant-record-de-1-457-4-milliards-d-euros_466883.html


Sans parler des USA, 1ere puissance économique mondiale, endettés a 63% de leur PIB , qui ont une dette publique frôlant les 10 000 milliards !

Donc laissez-moi rire .. cela contrastera bien avec le climat d'extreme jalousie et les dents qui grincent ici !

Dans les Emirat Arabes Musulmans, tout le monde vit comme de véritables princes ..
Mais dans les pays occidentaux, dits "riches" , je ne pense pas que les gens ne goutent pas a la crise, ne se serrent pas la ceinture, et ne connaissent pas la rue. Preuve en est, la fréquentation des assossiations comme les Restos du Coeur ne cesse de croitre !

Le savoir faire des Bédouins
05/01/2010 17:13:50 | Par : Bernard
Il reste que la tour de Dubaï est une aberration économique et même morale. L'Emir de Dubaï aurait prétendu qu'elle illustrait le savoir faire traditionnelle des Bédouins. Dans le cas, ils n'avaient qu'à payer avec l'argent du pétrole des Emirats les entreprises de BTP étrangères...Sans être Bédouin, j'aurais pu faire tout pareil . Mais vous allez me reprocher d'être jaloux.
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire