Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Elu ou pas, Trump sera plus que jamais présent

Quelques heures après le débat très attendu entre Donald Trump et Hillary Clinton, les premiers sondages montreraient que cette dernière en serait sortie vainqueur, de l'avis de 57% des sondés (Enquête CNN/ORC à laquelle à ce jour nous n'avons pu avoir accès). Cependant Donald Trump, que tous les médias officiels prévoyaient comme au bord de l'effondrement, s'en est pour 63% des sondés mieux sorti que prévu. Pour Hillary Clinton, ce chiffre atteint 39%.
Trump s'est présenté à nouveau comme égal à ce qu'il était. Il a montré qu'en attaquant personnellement Hillary Clinton et à travers elle Bill Clinton et tout l'appareil politique responsable de 10 ans de conflits ruineux pour l'Amérique, il ne renonçait pas à satisfaire les demandes de ses électeurs anti-institution. Ceux-ci, comme l'ont montré de nombreux observateurs politiques non alignés, attendent de lui, quels que soient ses défauts, qu'il puisse combattre, une fois à la Maison Blanche et même dans l'opposition, un système politique et économique dont ils ne veulent plus, car ils en sont les victimes directes. Pour eux, peu importe ce qu'il propose, l'important est qu'il soit là, comme élément perturbateur et possiblement destructeur d'une Amérique qu'ils refusent.

L'on saura début novembre de quel poids électoral pèsent ces électeurs anti-système. Seront-il rejoints par ceux des autres petits partis d'opposition, notamment les Verts? Nous pensons en tous cas que contrairement aux prédictions de pratiquement tous les milieux politiques et les partis français, Trump pourra être élu. Du même coup, il ridiculiserait – et inquiéterait - tous ceux qui dans le monde avaient bruyamment annoncé son échec.

Concernant la France, on peut s'interroger sur les raisons conduisant des esprits se disant éclairés 1) à continuer à s'affirmer en faveur d'une présidence Clinton. Celle-ci, nous l'avons suffisamment écrit ici, institutionnaliserait à la Maison Blanche la guerre avec une partie du monde et la soumission aux intérêts financiers spéculateurs dont la France est comme partout ailleurs la victime. Seul le Front National échappe à ce jour à la propagande pro-Clinton. Ce n'est pas le moindre de ses mérites.

Mis à jour au 10/10 19h

Contrairement à ce nous écrivions au matin du 10/10, ou nous évoquions un match 50/50, il apparaît bien que Trump soit sorti largement vainqueur de la confrontation avec Clinton. C'est ce qu'affirment (selon une lecture rapide) tous les médias américains, sauf le porte parole de l'establishment The New York Times 2).

On se plait à imaginer le virage à 180° que François Hollande et Jean-Marc Ayrault seront obligés de faire, dans le cas d'un succès de Trump aux élections présidentielles. Comment pourront-ils rester fidèles à leur volonté mille fois affirmée, et récemment répétée à propos d'Alep, d'obeir en les amplifiant aux volontés de Washington?

Notes

1) Nous aimerions trouver en France, ne fut-ce que sur les sites non officiels, des analyses aussi percutantes que celle de l'article de ZeroEdge http://www.zerohedge.com/news/2016-10-09/independent-voter-explains-how-trump-tape-scandal-changed-his-mind
l'auteur y feint d'être un électeur naïf prenant au sérieux toutes les critiques portées contre Trump par l'establishement, puis découvrant que ces critiques correspondent à des faits et méfaits dont Hillary Clinton était la responsable.

2) et encore. Voir un article mitigé  du NYT http://www.nytimes.com/2016/10/11/us/politics/who-won-the-debate.html?action=click&pgtype=Homepage&clickSource=ts-item%203_of_4&module=span-abc-region&region=span-abc-region&WT.nav=span-abc-region&_r=0



10/10/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire