Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

La guerre des satellites d'observation militaire

Les Etats-Unis, qui dominent largement la Russie (pour ne pas parler de la Chine, encore dans l'enfance en ce domaine) ont chargé l' US Air Force de mettre en place à partir de 2021 une nouvelle génération de satellites spatiaux de surveillance (Space-Based Space Surveillance system ou SBSS)
 Ceux-ci seront placés en orbite géostationnaire à 36.000 km au dessus de l'équateur. Cette position permet d'observer des points précis de la Terre, pouvant représenter un intérêt militaire ou géostratégique. Le commandement américain craint que la Russie et la Chine ne renforcent leurs moyens satellitaires dans cette zone, et veut y conserver son avance, acquise dès la fin de la guerre froide.

Nous verrons ci-dessous ce qu'il en est des moyens actuels et prévus dont dispose la Russie. Indiquons simplement que pour le moment l'Air Force Spatial Command en charge du potentiel américain jouit d'une très grande supériorité. Inutile de mentionner les satellites français qui ne représentent qu'une force, certes utile mais en comparaison négligeable.

Le premier satellite américain de ce type, le Bloc 10 Pathfinder, fut lancé en 2010. Il sera opérationnel jusqu'en 2020. Mais d'ici là une constellation de 3 satellites de nouvelle génération sera mise en place. Le financement de ces nouveaux investissements sera assuré sans problèmes.

Ces satellites n'auront évidemment pas que des objectifs militaires à surveiller. Ils pourront détecter et analyser tous les satellites commerciaux eux-mêmes placés en orbite géostationnaire.

Les nouveaux satellites russes

Ceux-ci seront sous la responsabilité du Ministère de la Défense et affectés aux Forces de défense aérospatiale. Peu de choses sont encore connues à leur sujet. Disons seulement qu'un système constitués d'une nouvelle génération de 3 satellites de classe Razdan sera mis en orbite entre 2019 et 2024 à partir du Cosmodrome de Plesetks. Ils compléteront ou éventuellement remplaceront les satellites opto-électronique de la Classe Persona actuellement en service. Les Persona sont considérés, y compris par les Américains, comme techniquement dépassés.

Les Razdan comprendront un nouveau canal radio sécurisé de grande vitesse. Ils seront également dotés d'une optique dotée d'objectifs de 2 m de diamètre. Les Persona actuellement en service sont considérés par les militaires comme donnant des moyens d'information irremplaçables par d'autres techniques de renseignement. Ils seraient actuellement très utilisés en Syrie dans les opérations anti-terroristes.

Un certain Gal Viktor Murakhovsky, membre de la Commission russe militaro-industrielle, a reconnu que le renforcement du potentiel spatial militaire était devenu indispensable, vu le retard pris par la Russie dans le domaine de la surveillance satellitaire opto-électronique. Ainsi, selon lui, les satellites militaires américains sont en charge de la National Intelligence Agency (NIA) qui à elle seule dispose d'un budget équivalent au tiers de l'actuel budget militaire russe, toutes armes comprises.

Il est de fait que les Etats-Unis ont pris une avance considérable non seulement quant au nombre de satellites qu'en ce qui concerne leurs possibilités. Ceux-ci disposent d'une imagerie multispectre à haute résolution (20-30 cm par pixel, en termes techniques) qui leur permet d'observer à travers les nuages et brouillards, ou sous les arbres et certains abris de camouflage. Ils peuvent identifier des véhicules mais aussi un individu isolé.

Mais les experts militaires russes se disent confiants dans le fait que, grâce aux nouveaux satellites, l'armée pourra disposer de moyens suffisants. Ceci compte tenu du fait que les ambitions russes sont bien moins grandes que celles del'US Spatial Command. Celui vise à surveiller (espionner) quasiment l'ensemble de la planète, océans compris.

02/08/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire