Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Destroyer nucléaire russe

La Russie ne cesse de développer ses moyens navals, en riposte il est vrai à l'accroissement du nombre des porte-avions nucléaires américains.

C'est ainsi que le Bureau d'études Severnoye (Severnoye Design Bureau) vient d'annoncer la mise au point d'un navire de surface multi-rôles, le Project 23560 Leader-class. Il sera doté d'armes anti-aériennes, anti-missiles, anti-navires de surface et anti-sous marins. Il est destiné à remplacer les actuels destroyers de la classe Sovremennyy

.Doté vraisemblablement d'un moteur nucléaire, il pourra passer 90 jours en mer sans escales. Il sera initialement équipé de missiles de croisière Kalibr-NK et de S-500, qui ont déjà fait montre de leur efficacité. Il aura 200 m de long et pourra atteindre la vitesse maximum de 32 nds.

La construction commencera début 2018. Une série de 8 est pour le moment envisagée.

On peut s'interroger sur l'efficacité de tels navires face à des porte-avions et leurs groupes de combat sophistiqués. Néanmoins l'efficacité de ces derniers repose finalement sur la capacité de leurs armement divers à franchir les barrières de refus d'accès en place chez l'adversaire. Or les Russes se sont montrés très efficaces en ce domaine.

Wikipedia Project 23560 Leader-class

 

01/08/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire