Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

L'Economie mondiale au bord de l'implosion ?

Décidément, le paysage économique mondial n'est pas franchement rose en ce début d'année ! Ds changements majeurs de gouvernance économique se préparent, sans doute sur fond de généralisation des affrontements politiques.

Outre un secteur bancaire et financier qui, jour après jour, ne cesse d'annoncer pertes et licenciements à grande échelle, et ce en dépit de l'aide massive des Etats, ce sont à présent tous les autres pans de l'économie qui présentent d'importants signes de faiblesse, dus pour l'essentiel à une baisse brutale des commandes et de la consommation, ainsi qu'à une forte restriction des conditions de crédit. Après l'industrie automobile, c'est au tour de l'aéronautique (avionneurs et transporteurs) d'être sévèrement touchée, au point que d'ores et déjà les pouvoirs publics réfléchissent à la mise au point d'un programme d'assistance.

Comme nous le suggérions dans des articles précédents, les choses sont donc loin de s'arranger. Les pays dits riches ne sont pas les seuls touchés, évidemment. Ainsi, au Maroc, l'usine de construction de voitures à bas coût, prévue pour le début 2009 à Tanger par le tandem Renault / Nissan, voit son lancement retardé de quelques mois, alors-même que le second partenaire ne semble plus très chaud aujourd'hui pour poursuivre le projet.

Où cela va-t-il nous mener ? Compte tenu des gigantesques sommes en jeu - nécessaires à la consolidation et à la réorientation du système - il paraît aujourd'hui assez probable que l'on ne puisse échapper à une prise de contrôle (temporaire ? )  et rapide par les Etats des grands groupes industriels et financiers, et ce un peu partout dans le monde : c'est en effet, semble-t-il, la seule façon de stopper une hémorragie dont les conséquences pourraient être assez dramatiques...

Restera à voir comment les Etats s'y prendront pour défendre les intérêts dont ils auront pris le contrôle, vis-à-vis de la compétition internationale dans laquelle ces intérêts continueront nécessairement à s'affronter : par des négociations multilatérales ou bilatérales, par l'intimidation politique, par la guerre ?

                                                                                
27/01/2009
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire