Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

IBM et la maitrise de l'ordinateur quantique

Depuis les débuts de l'ordinateur quantique, nous avions annoncé que le premier pays ou la première entreprise qui maitriserait les possibilités considérables de telles machines pourrait devenir, sans exagération, le maître du monde. Ou tout au moins le maitre d'un monde numérique où tout se résume en algorithmes calculables.
 Nous avions d'ailleurs pronostiqué que IBM, qui peine à maintenir son ancienne prééminence dans les calculateurs classiques, mettrait toute ses ressources dans la réalisation de gammes de calculateurs quantiques.

Naïvement, nous avions suggéré que l'Europe, pour ne pas parler de la France, qui dispose d'importantes connaissances dans ce domaine, devraient consacrer à la question quelques crédits de recherche-développement pour ne pas se laisser une nouvelle fois distancer par les Américains dans ce nouveau domaine de l'informatique.

Bien évidemment, les stratèges européens de la recherche n'avaient pas été effleurés par la même idée. Les articles publiés à ce sujet montraient qu'ils se focalisaient sur la difficulté du domaine et sur son manque d'intérêt, sauf dans quelques créneaux très étroits comme la cryptologie.

Or ce qui devait arriver arriva. Appliquant l'affirmation du Général Patton pendant la bataille de France (« Il ne faut pas se demander si une chose est faisable, il faut la faire ») IBM a si bien travaillé qu'il offre aujourd'hui au grand public l'une de ses machines quantiques en libre service. Ceci via une plate-forme Cloud baptisée IBM Quantum Experience. On trouvera les informations nécessaires sur le site http://www.research.ibm.com/quantum/

L'initiative s'adresse aux chercheurs et développeurs intéressés par cette technologie. Même si le service est accessible à tous, il requiert un minimum de connaissances dans le domaine de l'informatique quantique. Avec ce portail web, IBM propose aux internautes de tester un processeur quantique de 5 qbits (quantum bits).

Les naïfs se sont extasiés devant la générosité d'IBM, présenté comme un véritable mécène en ce domaine difficile. Mais il faut bien voir que la plate-forme de tests sera pour IBM un excellent outil pour acquérir gratuitement les compétences des utilisateurs, tant en ce qui concerne les questions posées que les solutions envisagées. Bien évidemment il mémorisera toutes les questions et demandes de solution des utilisateurs, sans en rien communiquer à l'extérieur.

A partir de cette mine d'informations, bien supérieure à celle que procure des recherches en laboratoire, IBM envisage de proposer (de vendre) des ordinateurs quantiques de 50 à 100 qbits dans les 10 ans. On peut cependant supposer que si la Darpa, l'agence de recherche du ministère américain de la défense demande à partager certaines de ces connaissances, elle pourra les obtenir à prix d'ami

Alors IBM sera dans 10 ans vraiment devenu le maitre du monde

21/05/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire