Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

L'Inde, une grande dame très sollicitée mais prudente

Lors d'une visite récente à Delhi du secrétaire américain à la guerre Ashton Carter, celui-ci à proposé à l'Inde, avec évidemment l'accord de Obama, toute une série de conventions et de contrats visant à faire entrer l'Inde dans le dispositif parfois surnommé un Otan asiatique que Washington cherche à établir en Asie Pacifique.
L'objet en est évidemment de faire obstruction à la Chine, sinon même d'obtenir l'accord des pays concernés à des opérations militaires communes contre la Chine.

Nous ne détaillerons pas ici le détail de ces offres. On lira 2 articles sur ce sujet référencés ci-dessous. Bien évidemment, l'objectif de Washington est de détacher l'Inde du système d'accord dit Brics dans lequel elle joue un rôle sinon capital, du moins très important.

Le gouvernement conservateur indien a paru faire bon accueil à toutes ces propositions. Il accepte d'aborder certains des négociations qui s'en suivront. Néanmoins, pour Washington, il y a encore loin de la coupe au lèvres. Durant le prochain week-end, le ministre indien de la défense Manohar Parrikar fera une visite de 4 jours à Pékin, où il rencontrera des personnalités chinoises de haut niveau. Le message qu'il apportera sera que l'Inde est une grande puissance qui souhaite garder toute son indépendance au plan international, diplomatique et militaire. Dans ce but, des relations étroites avec la Chine seront indispensables.

Sans attendre, le représentant du ministre chinois des affaires étrangères, l'ambassadeur Li, a fait publier une longue communication selon laquelle la Chine ne discute en aucune façon le droit de l'Inde de définir ses propres objectifs en relation avec les autres grandes puissances, notamment Amérique ou Chine. (voir http://www.fmprc.gov.cn/mfa_eng/wjb_663304/zwjg_665342/zwbd_665378/t1354948.shtml )

Ceci n'enlèvera rien , selon le gouvernement chinois, au fait que les intérêts de la Chine et de l'Inde, loin de s'opposer, sont étroitement mêlés. Dans cette perspective, les deux puissances devront prendre garde à ne pas se laisser engager imprudemment dans des tensions et des blocs régionaux destinés à « contenir » la Chine.

On peut penser que Obama et Ashton Carter s'engagent avec l'Inde dans des gesticulations diplomatiques qui n'apporteront pas grand chose aux Etats-Unis, sauf sur des points de détail.

Pour en savoir plus

* World Socialist Web Site. India-US military cooperation “robust and deepening”

http://www.wsws.org/en/articles/2016/04/14/usin-a14.html

* M K Bhadrakumar The geopolitics of Ash Carter visit

http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/author/bhadrakumaranrediffmailcom/


14/04/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire