Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Lula corrompu? Attention aux coups tordus venant du nord de l'Amérique

C'est un choc immense pour le Brésil mais aussi pour le monde entier. Notamment pour ceux qui avaient vu en Luiz Inàcio Lula da Silva un champion de ceux qui tentaient de libérer l'Amérique Latine de l'écrasante emprise américaine.
 On apprend ce jour que la police fédérale brésilienne a perquisitionné le domicile de l'ex-président Lula, icône de la gauche. Il a été arrêté et placé en garde à vue. Il est interrogé au siège de la police fédérale dans l'aéroport de São Paulo. Selon TV Globo, la femme de Lula et deux de ses fils sont également visés par l'opération policière, ainsi que la Fondation Institut Lula, dans la capitale économique du Brésil.

Il s'agit de la suite de l'opération « Lava Jato » (Nettoyage au Karcher), qui cherche à faire la lumière sur une vaste affaire de corruption impliquant Petrobras et de nombreux responsables politiques et hommes d'affaire brésiliens, qui sont liés au parti des travailleurs, créé en 1980, la suite de la chute de la dictature militaire. L'actuelle présidente Dilma Roussef, continuatrice de l'action de Lula, n'est pas directement touchée par l'enquête, mais elle verrait les soupçons de corruption à son égard se préciser.

Connaissant les sommes dépensées par la CIA au Brésil comme ailleurs pour faire tomber les gouvernements et hommes politiques cherchant à prendre des distances avec les Etats-Unis, il n'y aurait rien d'étonnant à ce que l'affaire soit montée de toute pièces. Ceci avec la complicité de la justice et de la police fédérale brésiliennes, dont les affinités avec les entreprises et banques américaines implantées au Brésil sont connues depuis longtemps. Nous avons dans plusieurs articles précédents décrit les efforts déployés par les intérêts américains pour éliminer Lula et Rousseff, afin de reprendre pied au Brésil. La même politique est conduite en Argentine.

On ne doit pas oublier non plus que le Brésil de Lula et Roussef est un partenaire important de la Russie et de la Chine au sein du Brics. Tout ce qui atteindra Lula et Roussef atteindra aussi le Brics, dont les Etats-Unis redoutent de plus en plus la volonté de créer un ensemble économique échappant à Wall Street et au dollar.

Il ne faut pas évidement exclure que Lula ait été quelque peu « imprudent ». Mais qui ne l'est pas dans cette partie du monde? Son imprudence paraît bénigne au regard de la corruption des multiples élites dont les Etats-Unis se sont assuré le contrôle à coups de millions de dollars.

Ajoutons, pour regarder dans une autre direction, que l'on découvre aujourd'hui, de source apparemment fiable, et qu'en tous cas que nul ne s'avise de démentir, que le Vatican est depuis longtemps manipulé par la banque américaine, la CIA et autres agences.  Ne faudra-t-il pas mettre alors le Pape en examen?
http://www.autochtonisme.com/2016/02/le-pape-francois-souverain-potiche-de-soros.html



04/03/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire