Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Défendre les droits des femmes allemandes? Un devoir impératif pour tous les Européens

Les agressions sexuelles multiples dont été victimes les femmes allemandes durant les fêtes du 1er janvier 2016, à Cologne et dans d'autres villes, en provenance de centaines de migrants masculins musulmans, devraient mobiliser tous les européens en défense de ces femmes. Ceci n'a pas véritablement été le cas.

Pour commencer, Angela Merkel, bien que femme elle-même, s'était montrée incapable de prévoir de telles agressions, pourtant conséquences inévitables de la décision qu'elle avait prise d'accueillir en Allemagne environ 1 million de migrants en 2016-2016. Nous avions nous-même indiqué, sur un autre site 1) que faire venir sans précaution en Europe des centaines de milliers de jeunes hommes provenant du Moyen Orient et d'Afrique, profondément imprégnée de cultures dans lesquelles les femmes n'ont aucun droit et doivent subir sans résistance tous les abus du sexe masculin, mettrait nécessairement en danger les droits et l'intégrité physique des femmes européennes.

D'autant plus que ces hommes ne peuvent trouver aucun exutoire à leurs besoins sexuels auprès des quelques compatriotes femmes ayant migré en Europe avec eux, maintenues dans une dépendance sociale et religieuse ne leur reconnaissant aucune autonomie vis-à-vis des hommes.

Aujourd'hui les Allemands, à la suite des agressions dont sont victimes en permanence leurs compatriotes femmes, à une moindre échelle que celles survenues à Munich, mais de façon continue, commencent à se mobiliser, hommes comme femmes, pour dénoncer ces agressions. Mais l'ensemble des Européens devraient cesser de se sentir non concernés par une telle situation, autrement dit cesser de considérer que prévenir ces agressions relève exclusivement du devoir de la police allemande.

C'est tout un pan considérable de la civilisation européenne qui risque s'être mis en danger. Faut-il rappeler que seule l'Europe a osé, dès la fin du 19e siècle, annoncer que les femmes avaient autant de droits, dans tous les domaines, que les hommes. Certes le combat a d'abord été le fait de mouvements féministes, se heurtant aux résistances déterminées des hommes. Mais la légitimité de leur combat a fini par être reconnue, entrainant des conséquences juridiques indispensables pour que les bonnes intentions se traduisent dans les faits.

Certes la domination des hommes n'a pas pour autant cessé de se faire sentir, notamment dans le domaine professionnel mais aussi dans la pratique du harcèlement sexuel. Néanmoins là encore l'égalité entre femmes et hommes progresse lentement, sous la pression d'une opinion majoritairement acquise au principe désormais reconnu comme sacré de l'égalité entre les sexes.

Or les européennes et européens ne doivent pas se faire d'illusion. Si les sociétés européennes tolèrent quelques atteintes au droit des femmes provenant de populations immigrées aux cultures majoritairement sexistes,ce sera très vite la fin des droits des femmes européennes. Une petite tolérance en entrainant inévitablement d'autres, ce sera l'une des bases de la civilisation européenne qui s'écoulera. L'Europe rejoindra très vite les milliards de pays où la femme n'a aucun droit.

Que l'on ne dise pas que l'assimilation progressive des immigrants aux valeurs européennes fera très vite disparaître le problème. Même si cette assimilation, à supposée qu'elle soit recherchée, se fasse dans d'autres domaines, elle ne se fera pas dans celui des pratiques sexuelles et familiales, hérités de millénaires de traditions sociétales et religieuses imposant la domination des hommes. Cernées, les féministes européennes finiront par se soumettre.

Que faire pour défendre nos femmes?

Que doit faire l'Europe pour défendre ses femmes? La réponse est simple. Interdire désormais, sauf à dose homéopathique, les migrations, qu'elles proviennent de réfugiés politiques ou économiques. Et pour cela ne pas hésiter, comme le font déjà certains pays européens, à bâtir des frontières et à les défendre manu militari. Face à un monde où les migrations attendues dans les prochaines décennies et provenant des pays musulmans se feront sans doute par centaines de millions, la survie de l'Europe sera à ce prix.

Mais dira-t-on en quoi la survie de la civilisation européenne, concernant quelques centaines de millions d'européens, intéressera les milliards de non-européens? En rien, évidemment. C'est donc aujourd'hui aux Européens, et à eux seuls, de choisir s'ils veulent accepter un suicide programmé.

Une émission de Des paroles et des actes en date du 21 janvier 2) a bien montré qu'à quelques différences près, Daniel Cohn-Bendit et Alain Finkielkraut considéraient que la défense du droit des femmes, comme d'ailleurs celle des droits des homosexuels, était inséparable de la civilisation européenne. A l'inverse, sur le plateau, les agressions verbales violentes dont s'est rendue coupable à l'égard d'Alain Finkielkraut une intervenante se disant enseignante et musulmane, a bien montré que si celle-ci se présentait sans voile et sous un extérieur avenant, son esprit était enfermé dans une burqa digne de l'Arabie saoudite. Bonne chance à ses élèves.

Notes

1) http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2031&r_id=

2) Des paroles et des actes. Les deux France, le débat : Daniel Cohn-Bendit face à Alain Finkielkraut


22/01/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 7
l'islamiste avance masqué
23/01/2016 17:35:23 | Par : gérard
D'accord, notamment sur l'émission DCB -AF...qui montre qu'il y'a du boulot , ou plutôt que le "choc des civilisations" est plus profond qu'on ne le pense. Cette femme a craché sons mépris pour nos valeurs ! Beaucoup sont morts
pour les promouvoir. je viens d'un temps où l'on apprenait les poésies à l'école. et celle là me revient:
Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie

Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie.

Entre les plus beaux noms leur nom est le plus beau.

Toute gloire près d'eux passe et tombe éphémère ;

Et, comme ferait une mère,
La voix d'un peuple entier les berce en leur tombeau !

(le père Hugo pendant le siège de paris en 1970)



La trahison de certains français
23/01/2016 17:39:21 | Par : Thierry
Sur le fond de l'affaire, ce qui s'est passé en Allemagne est un effet collatéral de la guerre complexe dans laquelle l'occident est plongé, avec des ennemis extérieurs et intérieurs.
Nos ennemis intérieurs ne sont pas tous musulman, je pense à ceux qui dénoncent en ce moment d'état d'urgence à la gauche de F.H. Il y a une forme de traitrise dans leurs propos et un irrespect pour les victimes des attentats et pour les soldats français engagés au Mali, en Syrie-Irak, pour les forces d'intervention (GIGN,RAID,BRI) qui acceptent chaque fois de mettre leurs vies en jeu en entrant dans une pièce dans laquelle un combattant ennemi va ouvrir le feu et se faire exploser. Les esprits éclairés qui "s'épandent" dans les médias en critiquant l'état d'urgence et la déchéance de nationalité roulent sans le savoir pour l'ennemi et d'une certaine façon trahissent leur patrie.

Les fémiinistes au secours de l'islam. On croiit rêver
23/01/2016 17:45:00 | Par : Pierre
On n'y arrivera jamais ! Regardez Le Monde daté de ce jour : " Cologne divise les féministes ".
Extrait du manifeste des féministes :
" il est dommage pour tous que des préoccupations féministes soient utilisées par des populistes pour jeter l'opprobre contre certaines catégories de la population ...
Les Femen vont-elles s'y mettre aussi?

L'Observatoire de la laïciité au secours de l'Islam. On ne rêve plus
23/01/2016 17:51:02 | Par : bastien
Quand on constate qu'un Observatoire de la Laicité définit ce que doit être celle-ci en cédant à la pression des signataires de son dernier appel, réunissant notamment Samy Debah et Yasser Louati, respectivement directeur et porte-parole du très controversé Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), et Nabil Ennasri, proche du courant des Frères musulmans, on se demande de quoi Jean-Louis Bianco se fait le complice. Manuel Valls a réagi, mais il n'a guère été soutenu dans la majorité...non plus d'ailleurs que chez Les Républicains, soucieux de ne pas se faire "stigmatiser" comme islamophobes par leurs électeurs musulmans.
je ne voudrais pas céder au pessimisme, mais je nous vois mal partis

Vivement Marine Le Pen...
23/01/2016 18:01:31 | Par : Pierre J.
Si du moins elle sait affronter, un peu comme Trump aux USA, les terrorismes islamiques, y compris idéologiques qui se sont installés en France. En ce cas elle aura ma voix aux présidentielles, et celle de beaucoup d'ex-électeurs de gauche qui ne supportent plus de voir celle-ci se coucher devant l'islam.

Le temps des sophistes
23/01/2016 18:12:52 | Par : françois

Le problème est que ces ennemis de l'intérieur sont là depuis longtemps (cf ce qu'en dit Gilles Kepel) et que l'on n'a pas voulu voir, voulu savoir. C'est le syndrome Molenbeek : les djihadistes ont de facto été protégée par un maire de gauche (un Abbaoud était à son Cabinet!) , bien pensant. On n'a pas voulu voir...dormez brave gens ! On a vu les résultats et ce n'est pas fini ! pas de vagues, ne pas effrayer les populations: "une bande de jeunes" s'en est pris à.... A Cologne, dans un premier temps, c'était comme ça...mais c'était tellement gros...Le problème est qu'en fermant les yeux, depuis des décennies, nous avons des guerres, des attentats, des guérillas, d'Al Qaida, de l'EI, du Pakistan/ Afghanistan, en passant, au Sud par le Yemen, l'Érythrée, toute l'Afrique Centrale et en remontant, en Libye, au Sud Egyptien, puis le Moyen-Orient..la route des migrants..la Bosnie. Heureusement, en Algérie (?) , et dans une moindre mesure en Tunisie (?) , tout va bien ou presque...les "Frères" veillent ! L'Occident menacé? Certes! mais surtout son "ventre mou", l'Europe. ! "L'ennemi est à nos portes et vous délibérez"...
A suivre ! Malheureusement...Chez nous, c'est le temps des sophistes !
>

Les féministes condamnent en masse les agressions de Cologne
26/01/2016 18:35:15 | Par : JPB
Contrairement à ce qu'ont affirmé les media bien-pensants, les associations et auteurs se revendiquant comme militantes féministes engagées, en Allemagne comme en Europe, ont violemment condamné les attentats contre les femmes menés à Cologne et ailleurs par des hordes de migrants lors de la nuit de la St Sylvestre. Mais ces mêmes bien-pensants ont délibérément choisi de ne pas en parler. De peur sans doute d'être jugés islamophobes.
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire