Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Le T.50 russe

Le T50 remplacera les actuels Sukhoi Su-27 et Mig-29, entrés en service respectivement en 1985 et 1983.

Selon le concepteur russe Radioelectronic Technologies Concern [KRET] qui fait partie de la Rostech Corporation, le futur avion de combat T.50 dit de 5e génération sera équipé d'un système de défense actif capable entre autres de neutraliser la furtivité d'avions ennemis.

Le Sukhoi PAK FA fighter jet, connu aussi comme T-50, entrera en production en 2016. L'aviation russe sera dotée de 50 exemplaire vers 2020. Il s'agit selon KRET d'une sorte de robot volant dont le pilote humain n'est qu'une composante.

Concernant la furtivité, il utilise des matériaux composites, une avionique avancée et une motorisation qui le rendent équivalent aux américains F22 Raptor et F35 Lightning II.

Son système de navigation est un modèle perfectionné de l'actuel système inertiel BINS-SP2M. Il délivre de façon autonome les informations de navigation et de vol, il détermine automatiquement les paramètres de position et de mouvement en l'absence de données satellitaires. Il s'intégrera évidemment avec GLONASS, le système GPS russe.

Le T50 remplacera les actuels Sukhoi Su-27 et Mig-29, entrés en service respectivement en 1985 et 1983.

A propos du F-35 américain de Lockheed Martin, force est de constater que ses aptitudes au combat restent à démontrer dans des conditions d'engagement réel. Ceci n'empêchera pas Israël, qui fournit de nombreux composants de l'appareil, d'en acquérir un certain nombre d'exemplaires à une date encore indéterminée. Ils devraient rester en service un demi-siècle, si tout va bien. Il est vrai que l'aviation israélienne n'aura pas en principe à affronter des T50 russes, compte tenu du rapprochement en cours avec la Russie. Ses seuls adversaires proviendront éventuellement de l'Iran et du Hezbollah, dont on connait les performances encore modestes en matière d'aéronautique de 5e génération.

13/01/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire