Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

L'Allemagne et l'immigration

Il est difficile en Europe d'évoquer les problèmes que pose une immigration venue du Moyen-Orient ou de l'Afrique et généralement de confession musulmane. Le reproche de racisme et d'islamophobie est immédiatement formulé 1). Il faut cependant, comme c'est dé plus en plus le cas en Allemagne, se résoudre à aborder la question.
L'immigration, dans les villes allemandes, dès qu'elle dépasse quelques milliers, voire centaines de personnes, a déjà été signalée comme créant des difficultés insurmontables aux réseaux de santé, incapables de faire face à l'afflux de patients réfugiés ou migrants économiques. L'arrivée de l'hiver n'arrangera rien. Il en sera de même des réseaux éducatifs, dans un pays où les effectifs d'enseignants sont de plus en plus dénoncés comme insuffisants. Dans les deux cas, la France ne pourra pas échapper aux mêmes difficultés.

Mais c'est le sujet des agressions sexuelles provenant de jeunes adultes issus de l'immigration qui commence à poser problème en Allemagne. Il est bien évident que ceux-ci, déjà culturellement incapables sauf exception d'avoir des relations sexuelles égalitaires avec des filles provenant de leurs communautés, sont encore moins capables d'en avoir avec les filles et femmes du pays d'accueil. Ne leur reste que l'agression sexuelle, sous différentes formes (étant entendu que le recours à la prostitution, depuis des siècles considérée en Europe comme un remède à de tels problèmes, leur est interdite faute des revenus nécessaires).

Un événement grave survenu en Allemagne a mis le problème en évidence. Dans la nuit du 31 décembre, près de la gare de Cologne, des dizaines de jeunes femmes ont été sexuellement agressées par de jeunes hommes âgés de 18 à 35 ans, se revendiquant comme venant du Maghreb. Il ne s'agissait pas de viols proprement dits, impossibles vu le nombre des passants, mais d'attouchements, violences verbales et vols de portables qui ont fortement traumatisé les victimes, toutes jeunes ou adolescentes Elles fêtaient par des chants et danses, comme dans le monde entier, la venue du Nouvel-An.

La police, saisie tardivement, s'est bornée à détenir le temps de les interroger huit présumés agresseurs. Le chef de la police a déclaré qu'ils étaient tous demandeurs d'asile et portaient les titres de séjours qui leur avaient été attribués par les autorités. Quant à la maire de la ville, frau Henriette Reker, elle n'a rien trouvé de mieux que d'appeler les jeunes femmes allemandes à plus de retenue, adopter des tenues correctes et se tenir d'elles-mêmes à l'écart des hommes.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses femmes se sont indignées de cette situation dont l'Allemagne, du fait d'une immigration mal contrôlée, se révèlera de plus en plus la victime. Une certaine Emmanuelle a ainsi écrit: 95% der Männer auf der Welt benehmen sich normal, und wegen 5% sollen 100% der Frauen ihr Verhalten anpassen? #Reker #Koeln

L'objectivité oblige à dire que Angela Merkel a très vite appelé la maire de Cologne pour lui exprimer son «indignation face aux attaques répugnantes et aux agressions sexuelles». Mais l'affaire en restera là, en attendant de nouveaux problèmes liés à la cohabitation de sexualités profondément incompatibles au plan culturel.

Les mouvements nationalistes de plus en plus nombreux en Allemagne n'avaient pour leur part pas manqué de s'étonner qu'exprimant ses voeux à la télévision, la Chancelière ait demandé que ceux-ci soient sous-titrés en arabe. Est-ce une bonne façon d'inciter les migrants à apprendre l'allemand, ont-ils demandé. A la suite des agressions du 31 décembre, une humoriste, sur une radio allemande, lui a demandé d'exprimer en arabe « son indignation face aux agressions sexuelles ». Warum nicht?

1) Concernant l'islamophobie, Elizabeth Badinter sur le 7/9 de France Inter du 06/01 a fort légitimement rappelé que le droit à l'islamophobie, comme le droit à d'autres types de peur, est une liberté républicaine et laïque que les bien-pensants ne devraient pas être autorisés à remettre en cause. De même le droit à l'athéisme, de plus en plus considéré par ces mêmes bien-pensants comme une insulte inadmissible aux religions. Un intervenant à cette émission a justement signalé que pour la science, l'athéisme constituait un pilier fondamental de la démarche scientifique. La science est en effet incapable, le voudrait-elle, de prouver l'existence de Dieu, quel que soit ce dieu, celui des chrétiens ou celui des musulmans. Or l'athéisme est de plus en plus considéré dans les sociétés musulmanes comme un péché appelant aux châtiments les plus sévères.


Post-scriptum au 08/01

Depuis la date où cette page a été écrite, des révélations concernant l'ampleur et la gravité des faits ont été produites. A Cologne mais aussi dans d'autres villes allemandes, ce sont des centaines de filles qui ont été agressées, quelques unes violées. Quant aux agresseurs majoritairemment jeunes syriens fraichement arrivés, ils étaient en bandes de plusieurs centaines eux aussi. C'est dorénavant l'Allemagne toute entière qui se trouve confrontée à un choc de civilisation. Ceci ne donne que plus d'actualité à notre propos.

06/01/2016
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire