Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Le G20 et la lutte contre le terrorisme

Le G20 tenu à Antalya les 15 et 16/11 vient de publier son communiqué final. On y trouve plus d'une quinzaine de pages énumérant une liste impressionnante de bonnes intentions concernant la croissance, la coopération et autres objectifs sympathiques, bonnes intentions dont aucune ne sera mise en oeuvre conjointement par les membres du G20
(voir http://www.consilium.europa.eu/en/press/press-releases/2015/11/16-g20-summit-antalya-communique/ et le PDF joint.)

Par ailleurs, les médias français annoncent que le G20 s'est accordé en fin de réunion pour coopérer contre le terrorisme. Mais les mesures annoncées ne vont pas faire vraiment peur à l'Etat Islamique
« Les chefs d'Etat se sont engagés lundi à renforcer leur coopération, notamment pour limiter "la circulation croissante des terroristes étrangers". Entre autres mesures, ils ont promis un meilleur partage des renseignements, "une gestion des frontières pour détecter des déplacements", ainsi que l'étude de nouvelles mesures "pour renforcer la sécurité aérienne internationale".

Dans le même temps, malgré une rencontre entre Obama et Poutine qui a fait beaucoup jaser, il ne semble pas que ces deux « partenaires », pour reprendre le terme de Poutine, aient vraiment décidé de coopérer contre Daesh. Manifestement, les Etats-Unis continuent à refuser tout travail en commun avec la Russie. Tout se passe comme si celle-ci restait pour eux l'ennemi principal, et non le terrorisme. Les Européens de leur côté, de même que la Turquie, n'ont guère insisté pour se coordonner avec l'offensive russe en Syrie. La France n'est pratiquement pas revenu, sauf une phrase difficilement interprétable de François Hollande, sur sa volonté de renverser Bashar al Assad.

Vladimir Poutine, pour sa part, vient de publier un article très pessimiste. Manifestement, il n'a pas réussi à rapprocher le point de vue russe de celui des Etats-Unis et de leurs alliés européens. Voir la traduction en français de son article. surr RT.com
https://francais.rt.com/international/10545-poutine-daesh-finance-par-40-pays

Le terrorisme a toujours de beaux jours devant lui. Il n'est pas étonnant de constater qu'il recrute de plus en plus de tueurs d'autant plus enthousiastes qu'ils sont jeunes, dans les pays européens.


16/11/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire