Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Conspiration contre l'Allemagne ou conspiration contre l'Europe

Dmitry Orlov publie le 3/11 sur son blog un article d'un certain Alex, dénonçant une conspiration contre l'Allemagne et consécutivement contre l'Europe, ayant pour instruments des millions de « migrants » envoyés sciemment en Europe, et notamment en Allemagne, pour les détruire de l'intérieur.
Il ne précise pas qui sont les auteurs de cette conspiration, ni ses objectifs précis. Mais, sur un mode que certains qualifieront eux-mêmes de conspirationniste, il suggère quelques indices. Le sujet est si grave, reposant sur des constatations de plus en plus fréquemment faites concernant cette « invasion », que l'article mérite d'être discuté. On en trouvera ci-dessous la version en français et la version en anglais.

En tous cas, en Allemagne, en dehors de l'extrême droite du mouvement Pegida, d'éminents représentants de la CDU-CSE ont vivement critiqué les décisions de la chancelière Angela Merkel visant à organiser un large accueil aux migrants. Il s'agit notamment du ministre-président de Bavière Horst Seehofer et, de Volker Kauder et Gerda Hasselfeldt (CSU), ainsi que de Peter Altmaier (CDU) .

Finalement, sous leur pression, Angela Merkel et Seehofer viennent d'adopter un programme commun visant à mettre en place des zones de transit aux frontières dans lesquelles les candidats à l'entrée en Allemagne seraient stationnés en attendant que leurs titres soient examinés. Les premières expériences concernant de telles zones, notamment à Lesbos en Grèce, montrent qu'elles tournent toutes à un désordre général et que faute de personnels, un examen sérieux des titres s'avère impossible. Par ailleurs, ceux qui sont refusés ne peuvent pas être renvoyés, là encore faute de moyens. Ils restent sur place au titre de « clandestins ».

La parti social Démocrate (Sozialdemokratische Partei Deutschlands) conteste cet accord. En attendant, la « grande coalition » CDU/CSU et SPD semble, au moins sur ce point, paralysée. Les partenaires échangent des accusations et procès d'intention. Dmitry Orlov et « Axel » verraient là les premiers symptômes de la destruction de l'Allemagne annoncée. Les autres pays européens ne devraient évidemment pas échapper à cette destruction.

Références

* Dmitry Orlov, né en 1962, est un ingénieur et écrivain russo-américain. Ses écrits ont pour sujet le déclin et l'effondrement économique, écologique et politique potentiel aux États-Unis Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Dmitry_Orlov

* Alex
http://cluborlov.blogspot.fr/2015/11/strategie-de-sortie-pour-les-traitres.html#more
http://cluborlov.blogspot.fr/2015/11/an-exit-strategy-for-traitors.html#more





05/11/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire