Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Succès de Syrisa au soir du 20/09

Le parti d'Alexis Tsipras arrive en tête des législatives avec plus de sept points d'avance sur la droite de Nouvelle Démocratie. Il pourra éventuellement reformer un gouvernement de coalition avec le parti souverainiste des Grecs indépendants.
Il s'agit d'un vrai succès personnel pour Alexis Tsipras, qui s'est révélé un leader politique hors normes. Essentiellement faut-il dire du fait de ses capacités charismatiques. Sur le fond et concernant l'avenir de la Grèce, on ne voit pas comment les engagements déjà pris pour appliquer le mémorandum suffiront à éviter le retour à un déficit que la troïka n'acceptera pas. D'ores et déjà la limite des sacrifices imposées aux citoyens les moins riches semble atteinte. Il en est de même de la vente par le gouvernement de ce qui restait de propriétés et ressources publiques.

A l'inverse,on voit moins que jamais comment le gouvernement réussira à faire contribuer les plus riches au respect des engagements pris par le pays. Rien n'a été fait en ce sens et rien ne sera fait, faute de fonctionnaires d'Etat compétents. On peut penser par ailleurs que la population grecque, déjà suffoquée par les flux migratoires à Cos, Lesbos et même Athènes, finira pas se révolter, les armes à la main.

Presqu'inévitablement, une crise majeure se produira. Alexis Tsipras et son gouvernement seront-ils emportés? Ou au contraire saisiront-ils l'occasion qu'ils n'avaient su prendre précédemment, en imposant une sortie de l'euro voire de l'Union. Une telle sortie n'est manifestement pas populaire aujourd'hui, mais qu'en sera-t-il dans quelques mois?

Il n'est pas exclu non plus que, dans quelques mois, face à cette crise imparable, qui menacera aussi à terme d'autres Etats européens, se forme une gauche européenne radicale, associant Syrisa, Podemos, Die Linke, le nouveau Labour de Jeremy Corbyn et quelques autres. En ce cas, les optimistes pourraient peut-être espérer que les cartes seraient vraiment rebattues.



20/09/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire