Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

L'Allemagne rétablit « provisoirement » ses contrôles aux frontières

L'Allemagne, qui depuis le 6 septembre a ouvert ses portes aux réfugiés bloqués en Hongrie, a décidé de rétablir à titre provisoire les contrôles à ses frontières. La décision a été annoncée dimanche par le ministre allemand de l'Intérieur et plusieurs centaines de policiers ont été mobilisés pour ces contrôles.
"Actuellement, l'Allemagne introduit à titre provisoire des contrôles le long de ses frontières. En tout premier lieu est concernée celle avec l'Autriche", a déclaré Thomas de Maizière. "L'objectif de cette mesure est de limiter l'afflux actuel vers l'Allemagne et d'en revenir à des procédures ordonnées pour l'entrée des personnes dans le pays", a-t-il ajouté, en parlant aussi de raisons touchant à la sécurité.

Selon le journal Bild, la police fédérale bavaroise va déployer 2.100 agents en Bavière, région frontalière avec l'Autriche, alors que ce matin un porte-parole indiquait que la ville de que la ville de Munich avait atteint "l'extrême limite de ses possiblilités

***

On peut se demander si la chancelière Merkel avait bien mesuré la conséquences de ses déclarations en affirmant que l'Allemagne pouvait accueillir 800.000 réfugiés, sans d'ailleurs préciser s'il s'agissait d'un effectif global ou d'un chiffre qui serait renouvelé à l'identique sur les 5 prochaines années...Sans rappelez non plus qu'à terme des regroupements familiaux inévitables – tous ne revenant pas chez eux - multiplieront ce nombre par 3 ou 4.

Nous avions indiqué dans une brève précédente (http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1888&r_id= ) que c'était sans doute moins par grandeur d'âme qu'elle parlait ainsi mais pour complaire au patronat allemand qui a besoin de main d'oeuvre à bas prix pour rester compétitif vis à vis de ses concurrents, notamment en France, Italie et Espagne. Ceci dit, à supposer que ce fut-ce par générosité, l'annonce manquait totalement de réalisme. Peut-on imaginer qu'un pays même riche et de bonne volonté comme l'Allemagne, puisse en quelques jours, et sans préparation, gérer des flux d'une importance telle que celle provoquée par la déclaration allemande. La France sur ce point paraît non pas plus égoïste mais plus sage que l'Allemagne en prévoyant un nombre de réfugiés gérable.

On peut craindre qu'à Munich et dans d'autres villes, la vue de milliers de migrants dormant à même le sol et sous la pluie dans la rue ne finisse par provoquer, non une commisération accrue, mais l'exaspération des bons allemands. Un rejet massif serait alors à craindre, avec des conséquences difficilement mesurables. Les déclarations lénifiantes de Jean-Claude Junker n'y pourront rien. (cf http://www.franceinfo.fr/emission/en-direct-de-l-europe/2015-2016/n-ayez-pas-peur-de-l-afflux-des-migrants-13-09-2015-11-18 )

13/09/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire