Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Lutter contre le terrorisme

Voici ce qu'écrit sur son blog un membre de notre comité directeur, Michel Carrière. Il s'agit d'une position personnelle, mais que nous pourrions adopter. J'en retiens notamment l'idée de créer une garde nationale, qui devrais j'imagine opérer en supplétive de la police et de l'armée. Ce serait difficile mais préférable à laisser les citoyens s'armer eux-mêmes, ce qu'à défaut ils feront inévitablement, avec les conséquences désastreuses que l'on devine. J.P.B.


Nous ne pouvons pas lutter contre le terrorisme,, qui n'est pas un ennemi identifiable  mais nous pouvons tous, en revanche, lutter contre les terroristes qui sont des personnes tout à fait identifiables et souvent identifiées.

Comment ?

Par la cohésion nationale, dans le respect des règles démocratiques, en appliquant à la lettre les paroles de notre Hymne National : "Aux armes, citoyens (et citoyennes), formons nos bataillons, marchons, marchons qu'un sang impur abreuve nos sillons".

C'est aussi le sens du 2ème amendement de la Constitution des États Unis d'Amérique.

Chaque citoyenne et chaque citoyen a aujourd'hui le devoir de défendre, les armes à la main, seuls ou regroupé-e-s en garde nationale les valeurs de la République.

Mao Tse Toung nous a appris que pour pouvoir agir les terroristes doivent être comme des poissons dans l'eau, c'est à dire bénéficier d'aide logistique et de soutien d'infrastructures de sorties et d'entrées dans les territoires cibles.

Il est donc nécessaire, dès aujourd'hui, de mobiliser les cityen-ne-s, avec l'aide et l'appui de l'armée et de la police, de les former et de les organiser pour que tout-e terroriste se sente en état d'insécurité totale, sans aucune des garanties afférentes à l'état de combattant ni même de criminel.

Une nouvelle incrimination doit être créée, assimilant le terrorisme au crime contre l'humanité, imprescriptible et assorti d'une peine plancher incompressible? Il serait même utile que cette nouvelle qualification soit un crime formel.

Ces nouvelles dispositions légales permettront de mettre en application contre les terroristes le principe "Pas de libertés pour les ennemi-e-s de la Liberté"

Un Etan Nation fort et démocratique, une mobilisation générale des citoyennes et citoyens pour prendre en charge la défense des valeurs de notre République, dans une optique d'union nationale, voilà, me semble-t-il, qui permettrait de répondre au défi de cette nouvelle troisième guerre mondiale qui commence, la guerre contre les terroristes  !
28/06/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire