Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

La Chine doit être détruite

Ce n'est certainement pas l'opinion de nos amis Russes, qui se sont unanimement réjouis de voir le Chef d'Etat chinois, au côté de son homologue indien, célébrer sur invitation de Vladimir Poutine l'anniversaire du 9 mai 1945.

Mais c'est par contre le point de vue bien affirmé du Conseil pour les Relations Internationales de Wall Street (Wall Street's Council on Foreign Relations, CFR). Ce Conseil, sous l'autorité de son président Richard Hass, vient de publier un rapport de 70 pages intitulé  “Revising U.S. Grand Strategy Toward China,”  http://carnegieendowment.org/files/Tellis_Blackwill.pdf dont le titre est suffisamment explicite pour ne pas être traduit.

L'argument essentiel en est qu'aucune relation entre grandes puissances pour définir le 21e siècle ne sera plus importante que la relation sino-américaine. Mais à partir de cette base certes discutable mais admissible, les auteurs du rapport expliquent sans hésiter que la Chine doit être vaincue (defeated) parce qu'elle menace de devenir une puissance plus grande que les Etats-Unis.

On retrouve là le point de vue exprimé sans ambages par Georges Friedman et que nous avons commenté ici (Voir « L'Amérique durera-t-elle 1000 ans? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1757&r_id=). Pour le CFR: « L'Amérique est et doit rester la première puissance au monde, dans tous les domaines sans exclusions ». On peut se demander jusqu'à quand le reste du monde restera sans réagir devant de telles insanités?

La présence à Moscou de 50 chefs d'Etat, dont précisément le président Chinois, Chine, montre que la réaction ne tardera pas. Elle s'exprime déjà à travers le BRICS et l'Organisation de Coopération de Shanghaï. Elle sera moins outrecuidante sans doute que la politique américaine que vient de résumer le Wall Street's Council on Foreign Relations. Mais il y a beaucoup de chances qu'elle soit plus durable, plus profonde et que par conséquent ce sera elle qui « définiera le 21e siècle ». L'Europe en fera-t-elle partie?

Sur ce sujet, tous les Américains ne sont pas aussi illuminés que les membres du CFR. Il demeure parmi eux quelques esprits contestataires, il est vrai très minoritaires, dont les analyses sont intéressantes. C'est le cas de Eric Zuesse, auteur d'un article du Washington Blog. On pourra se reporter à ce document qui résume et commente le rapport du CFR. Il est intéressant de noter que, pour lui, Wall Street et la Maison Blanche comptent autant sur le TTP (Traité commercial Transpacifique) que sur des moyens militaires pour détruire la Chine. Vis-à-vis de l'Europe, le pouvoir américain compte de la même façon sur le TTIP pour maintenir le continent dans son actuel statut de colonie américaine.

http://www.washingtonsblog.com/2015/05/cfr-says-china-must-be-defeated-tpp-is-essential-to-that.html


10/05/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire