Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

La Turquie se prépare-t-elle à envahir la Syrie de Bachar el Assad ?

Selon diverses sources 1) la Turquie se préparerait à envahir la Syrie de Bashar al Assad. Si ce n'est pas encore décidé, cela le serait bientôt. On imagine l'ajout de conflits qu'ajouterait cette décision irresponsable de Recep Tayyp Erdogan dans un Moyen-Orient où tout le monde bombarde déjà tout le monde 2).
 Mais sa portée catastrophique ne se limiterait pas au Moyen-Orient et à la Turquie. Comme nous l'avons souvent exposé, la chute de Assad entrainerait la mise en place immédiate de l'Etat prétendu islamique (ISIS) qui depuis le Moyen Orient lancerait des actions terroristes en Europe, en Russie et bien entendu en Turquie elle-même. Très vite aussi, il est probable que l'Iran et la Russie ne laisseraient pas faire, se confrontant ainsi directement aux Etats-Unis qui se préparent depuis longtemps à riposter pour protéger leurs intérêts pétroliers et maritimes, ainsi que ceux de leurs alliés dans le Golfe.

Pour des raisons variées, la Turquie a toujours voulu faire tomber Bashar al Assad, notamment du fait que celui-ci participait à l'ancien « couloir chiite » allant du Liban, de l'Irak de Malaki, de la Syrie jusqu'à l'Iran. De plus aujourd'hui, on note un sérieux rapprochement entre la Turquie et l'Arabie saoudite. Enfin, depuis des mois, il était avéré que les services secrets turcs collaboraient avec ISIS, tandis que l'armée turque n'a jamais rien fait pour protéger les kurdes en lutte contre ISIS. Dans tous ces domaines, Bashar al Assad et son armée puissante contraient les agressions diverses de la Turquie.

Manifestement aujourd'hui Erdogan pense qu'il lui est possible de passer à la phase supérieure, la chute du régime de Damas, ainsi que celle des Alaouites et de leurs protégés les Chrétiens d'Orient. L'Union européenne européenne n'est pas sans moyens de pression sur Ankara, diplomatiques, économiques et aussi éventuellement militaires. Il serait inadmissible aujourd'hui qu'elle ne s'en serve pas pour rappeler Erdogan à la raison.

  1. voir notamment http://www.hurriyetdailynews.com/turkey-to-enter-syria-in-a-day-or-two-chp-official-claims.aspx?PageID=238&NID=82075&NewsCatID=509

  2. http://www.dedefensa.org/article-enqu_te_de_robert_fisk_qui_bombarde_qui_au_moyen-orient__06_05_2015.html

07/05/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire