Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Conseil européen du 20-21 mars. Sécurité énergétique

Sous l'énergique présidence de Donald Tusk, le Conseil européen, qui avait mis la sécurité énergétique à son programme, n'a produit que des banalités

Il est évidement normal que les Européens ne veuillent pas dépendre pour le gaz de la seule Russie (Gasprom). Mais à cet égard le Turkish Stream qu'ils ont par leur intransigeance sur le South Stream poussé la Russie à mettre en place sera la pire des solutions. A la dépendance russe, il ajoutera la dépendance à l'égard de la Turquie, de moins en moins « islamiste modérée » comme on le constate tous les jours.

Il ne faut pas dépendre non plus des pétro-dollars ni des Etats-Unis. Autrement dit, le Conseil européen du 20 mars aurait du recommander des investissement massifs dans le renouvelable et les économies d'énergies, financés par des QE ciblés de la BCE.. Sans parler, n'en déplaise aux anti-nucléaires compulsifs, dans le nucléaire. L'Allemagne qui ne fait rien de tout cela, est dans une très mauvaise phase. La France, pour une fois, s'en tire bien mieux.

NB. Précisons que la baisse actuelle du prix du pétrole ne devrait en aucun cas être un prétexte pour ne pas investir.

20/03/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire