Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Le philosophe Salim Mansour, professeur de science politique à l'Université Western, Canada.

Tout le monde en France connait et admire Salman Rushdie, écrivain et philosophe. Il n'a jamais hésité à dire, bien qu'il ait toujours affirmé son respect pour l'Islam, ce qu'il jugeait bon de cette religion et du Coran. Ceci sans tenir compte de la fatwa de l'ayatollah Khomeini (1989) formulée à la suite de la publication de son livre culte « Les versets sataniques », non plus que des innombrables menaces de mort reçues depuis, l'obligeant à vivre sous protection. ............ Tout aussi courageux nous semble-t-il, bien que malheureusement encore trop mal connu est le philosophe Salim Mansour (Mansur). Nous ignorions son existence, jusqu'à ce qu'un correspondant nous la signale.

Le fait qu'il soit musulman ne l'empêche pas de formuler des analyses sans faux semblants portant sur l'histoire de l'islam et les positions contemporaines affichées par ceux qui, au nom de l'islam, se battent contre les valeurs qui devraient aujourd'hui être celles de toute l'humanité, au-delà des croyances et non- croyances religieuses, des convictions philosophiques, des programmes politiques et géo-politiques.

Il est « distinguished senior fellow » du Gladstone Institute. Celui-ci, qui est un des représentants de la pensée néo-conservatrice aux Etats-Unis, n'est certainement pas une source à laquelle nous nous référons habituellement. L'Institut a le mérite cependant d'abriter des écrivains et philosophes à qui la « terre d'islam », selon l'expression, ne réserve que fatwas, condamnations pour apostasie ou exécutions sommaires.

Ceux qui ne connaissent de l'islam que ses hauts-faits récents, décapitations, lapidations et démolitions au bull-dozer de temples assyriens, se demanderont pourquoi des personnalités comme Salim Mansour ou comme, sur un tout autre plan, le jeune blogueur saoudien Raif Badawi, condamné à 1000 coups de fouets pour apostasie, ne sont pas mieux reconnues et défendues en France.

On trouvera ci-dessous la traduction française d'un article de Salim Mansour, proposée par un intervenant sur le site Agoravox.

Salim Mansour : "Nous musulmans, sommes la source de notre propre misère"

" Nous avons hérité d'une culture du déni, du refus trop fréquent de reconnaître notre propre responsabilité dans le malaise généralisé qui laisse la plupart des pays arabo-musulmans dans un état de délabrement économique, politique et social. 

Les rapports sur les pays arabes sont un triste catalogue de tyrannies bien ancrées, d'économies en déroute, de richesses dilapidées, d'oppression des femmes, de persécution des minorités et de violence endémique. 

Au lieu de reconnaître la réalité du monde arabo-musulman comme une civilisation brisée, nous les musulmans avons tendance à nous complaire à blâmer les autres pour nos maux, faisant dévier nos responsabilités pour les échecs qui sont devenus des lieux de reproduction de la violence et du terrorisme. 

Beaucoup de nos intellectuels dans la vie publique et de nos dirigeants religieux dans les mosquées sont des adeptes du double langage, ils disent des choses en anglais ou en français, puis le contraire en arabe, en ourdou ou en farsi. 

Nous avons fait de l'hypocrisie un art, et avons tissé un écran de mensonges pour nous-mêmes qui nous rend aveugles à la réalité du monde qui nous entoure. 

Nous bouillons de colère et de ressentiment contre l'Occident, alors même que nous avons prospéré dans la liberté et la sécurité des démocraties occidentales. 

Nous avons inculqué à nos enfants une fausse fierté, et leur avons donné un sens de l'histoire qui s'écroule sous l'œil de la critique minutieuse. Nous leur avons transmis le fardeau de loyautés conflictuelles – et maintenant certains d'entre eux sont devenus nos cauchemars. 

Nous prêchons la tolérance, mais nous sommes intolérants. Nous exigeons l'inclusion, mais nous pratiquons la ségrégation des sexes, l'exclusion des minorités et de ceux avec lesquels nous sommes en désaccord. "

Pour en savoir plus

* Salim Mansour: Islam and Islamism, 23 juillet 2013 (anglais)

http://www.gatestoneinstitute.org/3865/islam-islamism

* Wikipedia. Salim Mansour
http://en.wikipedia.org/wiki/Salim_Mansur

* Amnesty international. Appel pour la libération de Raif Badawi
http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Liberte-expression/Actualites/Incertitude-autour-de-la-situation-de-Raif-14449


07/03/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire