Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

François Hollande à Ryad. La servilité française

La proximité des élections en Grèce qui ont vu se réaffirmer l'honneur de ce pays, a fait passer pratiquement sous silence la présence de François Hollande aux obsèques du roi Abdallah d'Arabie Saoudite, « un homme d'Etat dont l'action a profondément marqué l'histoire de son pays et dont la vision d'une paix juste et durable au Moyen-Orient reste plus que jamais d'actualité », selon le communiqué de l'Elysée ...
Le président français s'est rendu en personne en Arabie Saoudite, une théocratie ultra rigoriste, dans laquelle les femmes non seulement ne peuvent pas conduire mais sont lapidées pour un rien, dans laquelle les blogueurs peuvent être condamnés à mille coup de fouets pour "insulte à l'islam" et pour avoir écrit "Free Saudi Liberal" 1). L'Arabie saoudite qui est aussi une pétrothéocratie ultra corrompue, ne s'imposant que par les milliards dont notre boulimie de pétrole continue à l'abreuver. L'Arabie Saoudite qui est aussi un Etat terroriste, finançant l'Etat islamique en même temps qu'elle fait semblant de le combattre au sein de la coalition montée par Barack Obama.

Qu'est-il allé chercher dans ce lieu de deshonneur? Des perspectives de contrat, des assurances concernant la continuité d'une fourniture de pétrole dont nous n'avons nul besoin? Pensait-il améliorer l'image de la France aux yeux des Etats bien plus honorables que l'on présente comme des ennemis irréconciliables de la France, Iran, Syrie de Bashar al Assad, Russie. Voulait-il se faire bien voir de la Turquie, des gouvernements européens, de Washington? Tout sans doute à la fois et dans le désordre. Il n'a sans doute récolté que le mépris, et nous tous avec lui.

On pourrait dans ce cas se demander pourquoi François Hollande n'a pas renoncé à son costume européen pour se déguiser selon la mode locale et donner ainsi à la foule des princes saoudiens l'illusion qu'il voulait vraiment un temps devenir l'un d'entre eux.

Pauvre France, comme disait m'a-t-on rapporté une de mes grands mères chaque fois que de nouveaux évènements mettaient en lumière la soumission de la France de Vichy face au national-socialisme allemand.


 1) On apprend que la seconde séance de 50 coups de fouet (sur 950 encore à venir) à été momentanément reportée pour « raisons médicales ». On devine lesquelles.



26/01/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire