Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Le Sukhoï contre ou avec le Rafale

Dans un article récent, le site Dedefensa (voir ci-dessous) a rapporté des informations inquiétantes concernant l'avenir du contrat Rafale. Ceci pourrait être du au refus indien de se lier avec un pays trop docile aux injonctions américaines, comme l'a montré l'affaire du Rafale. Ceci tiendrait aussi au nouveau dynamisme de l'industrie russe de l'armement. Cependant le gouvernement français pourrait peut être suggérer un compromis
En rêvant un peu (beaucoup) nous pourrions suggérer que la France (Dassault) et la Russie (Sukhoï Cie) pourraient s'entendre pour proposer à l'Inde un marché 50/50, avec  d'un côté des Rafales et de l'autre des Sukhoï SU 30 MK (ou équivalent) . Cette offre conjointe se traduirait dans l'immédiat par une coopération pour assurer la cohérence de la flotte, et plus tard par des rapprochements industriels et de recherche conjoints. Chacun des deux partenaires, au plan industriel et de la recherche y aurait intérêt

Dassault ne sera sans doute pas d'accord. Mais lui ou le gouvernement français devraient se persuader que compte tenu des blocages américains chez les acheteurs potentiels de Rafale, il n'en vendra pas un seul exemplaire sans un partenariat avec la Russie, notamment dans la perspective des pays du Brics.

Mais Dassault se satisfait peut-être des commandes françaises, assurant un minimum d'activité. Ces commandes n'iront pourtant qu'en diminuant.

Source

http://www.dedefensa.org/article-le_rafale_cras_par_l_ombre_du_mistral_17_01_2015.html

20/01/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire