Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

A qui profite le crime?

Il existe en France un sentiment très général selon lequel les Etats-Unis, Obama en tête (ainsi que John Kerry, malgré ses salamalecs à l'Elysée le 16), sont finalement satisfaits des conséquences de l'attentat contre Charlie Hebdo.
Selon Orange Actualité (information reprise par pratiquement tous les journaux):

« Barack Obama a appelé vendredi l'Europe a essayer de mieux intégrer sa communauté musulmane, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre britannique David Cameron à la Maison Blanche. "Notre principal avantage est que notre population musulmane n'a pas de problème à se sentir américaine. () Il y a certaines parties de l'Europe où ce n'est pas le cas. Et c'est probablement le plus gros danger auquel l'Europe doit faire face", a déclaré M. Obama, ajoutant qu'il était important pour l'Europe de ne pas répondre à ces problèmes d'intégration uniquement par la force. » http://actu.orange.fr/charlie-hebdo/obama-appelle-l-europe-a-mieux-integrer-sa-communaute-musulmane-afp_CNT00000071jxL.html?rPage=3#

Voici un extrait des très nombreuses réactions reçues par Orange:

« Ainsi donc en Europe nous devrions mieux intégrer nos populations musulmanes. Et je suppose que le modèle à suivre est celui que les Etats Unis ont mis en place pour intégrer leurs populations indiennes ou noires ? Comment on dit ? : "c'est l'hôpital qui se moque de la charité" ? » 
Ou bien:

« Demandez-vous surtout, pourquoi les américains mettent le bordel en Europe, pour ne pas avoir de guerre chez eux. On vous répondra que les musulmans de leur pays s'adaptent mieux qu'en Europe, pas si sûr, vu ce qui c'est passé le 11 septembre 2001. Et puis, c'est surtout la population noire qui est victime du chômage là-bas. Et cela, personne n'en parle, parce qu'il n'a personne pour les défendre. Mais posez-vous aussi la question, pourquoi n'est-il pas venu à la marche le dimanche 11 janvier ? »

Ou encore:

« Faut-il intégrer sur le modèle anglais (le Londonistan) ? Cameron commence à s'interroger sérieusement »

Il existe en effet en France un sentiment très général selon lequel les Etats-Unis, Obama en tête (ainsi que John Kerry, malgré ses salamalecs à l'Elysée le 16), sont finalement satisfaits des conséquences de l'attentat contre Charlie Hebdo. Cet attentat, ainsi que les manifestations légitimes de protestation qui ont suivi, ont eu pour premier résultat de renforcer la peur qu'éprouvent les musulmans européens devant uns islamophobie montante. Même s'ils n'ont eu aucune sympathie pour les appels au djihad lancés par les auteurs de l'attentat, ils éprouvent de plus en plus d'inquiétudes à vivre en Europe. Ce risque de fracture constitue un premier affaiblissement imposé à l'Union européenne.

Les réactions aux attentats, symbolisées par le dernier numéro de Charlie Hebdo, diffusé désormais dans le monde entier, ont eu un second résultat, tout aussi grave: dresser contre la France, puis avec elle contre l'Europe, une très grande majorité de la population des Etats musulmans dans le monde, notamment en Afrique, Maghreb compris. Des manifestations violentes ont eu lieu, notamment au Niger, au Mali ou en Algérie, contre la présence des Français, devant les ambassades et les consulats. Or la France a besoin de façon vitale d'une bonne coopération avec l'Afrique, pour de multiples raisons, politiques et économiques, que nous ne détaillerons pas ici (Rappelons seulement que la France se procure l'essentiel de son uranium au Niger.) Tout autant que la France, l'Union européenne a besoin de cette coopération.  Ce second risque de fracture constitue un affaiblissement de bien plus grandes conséquences géopolitiques que le premier, imposé à l'Union européenne. Or la stigmatisation, parmi les pays musulmans, d'une « mauvaise France » et d'une « méchante Europe » ne peut en aucun cas contrarier les Etats-Unis.

La première bénéficiaire de l'affaiblissement de l'Europe en résultant est en effet l'Amérique, dont les efforts pour s'implanter militairement (Africa com) et diplomatiquement en Afrique ne rencontraient jusqu'à présent guère de sympathie, ni de la part des Africains eux-mêmes, ni de la part des Chinois désormais très présents. Qu'Obama se fasse désormais le champion de la tolérance et de l'intégration ne peut que favoriser le retour en force de l'Amérique sur le continent africain. La déclaration d'Obama rapportée ci-dessus, ainsi que le soin très médiatisé qu'il a pris de ne pas participer à la marche des chefs d'Etats contre le terrorisme à Paris, servent cet objectif, tout en améliorant les relations de l'Amérique avec les autres pays musulmans ne faisant pas partie des pétrothéocraties du Moyen-Orient.

Plus généralement, nul n'ignore que l'Union européenne et l'euro, initialement mis en place sous la pression diplomatique de Washington, commençaient à créer quelques soucis à la Maison Blanche. Notamment en ce qui concerne les tentations de plus en plus manifestes, en France ou en Allemagne, de faire la paix avec la Russie et au-delà d'étudier des coopérations euroBrics qui seraient dans l'intérêt de ces deux groupes de pays. Affaiblir plus ou moins durablement l'Union européenne, et au sein de celle-ci la France, où subsiste encore à faible dose un esprit gaullien de non-soumission, sert donc directement les intérêts de l'Empire américain.

Inutile de dire que les militants de la théorie du complot, fort présents sur le web, et dont beaucoup lèvent en général des lièvres fort intéressants, ignorés par le commun d'entre nous, ne cherchent plus à identifier les intérêts qui ont poussé les frères K à passer à l'acte. Ils les ont trouvés. Faut-il les suivre? A chacun de juger. Nous n'avons pas ici les moyens de prendre une position définitive


.

18/01/2015
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 1
Le point de vue d'un colonel français (cr) bien informé
19/01/2015 17:12:13 | Par : mathias
Lire (en entier si possible) http://www.comite-valmy.org/spip.php?article5498
L'auteur n'a rien d'un adepte de la théorie du complot
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire