Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Reprise des hostilités à la frontière avec la Novorussia.

On notera que l'incendiaire Victoria Nuland, bras droit pour l'Europe de John Kerry, est de retour à Kiev. C'était elle, on s'en souvient, qui avait été l'artisane, pour le compte des Etats-Unis, de la « révolution de Maidan » ayant provoqué la chute du précédent président ukrainien, jugé trop pro-russe.

 Aujourd'hui, il semble qu'elle fasse tout son possible pour encourager l'actuel gouvernement ukrainien, et le « roi du chocolat » qui lui sert de président, à relancer la guerre contre les « républiques » pro-russes attaquées en permanence par des forces ukrainiennes de plus en plus nombreuses, avec un nombre croissant de victimes civiles.

Mais cela ne suffirait pas semble-t-il au grand frère  américain. Il lui faut rendre nul et non avenu l'accord sur le cessez-le-feu dit de Minsk. Ainsi sera reprise l'offensive indirecte menée contre Vladimir Poutine, assortie de sanctions, en l'obligeant, comme nous l'avions souligné dans un article précédent, soit à laisser faire les « occidentaux », ce qui le déconsidérera à Moscou, soit à intervenir militairement, ce qui déclenchera contre la Russie les contre-mesures que l'on devine.

On est loin, quoiqu'il en soit, de l'apaisement que l'ex-diplomate et chroniqueur indien N.K Bhadrukumar avait cru détecté sur le front ukrainien, marqué par un relatif retrait des Etats-Unis, occupés par le lancement de la guerre anti-Isis. (cf. notre article http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1503&r_id=) Manifestement, Obama ne craint pas de mener deux guerres à la fois aux frontières de l'Europe. Celle-ci, déjà affaiblie par les sanctions décidées par Washington, jouera un jeu très dangereux en continuant à laisser agresser Vladimir Poutine. Mais on peut craindre qu'elle ne réagisse pas, voire ajoute sa part de menaces et provocations.

07/10/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire