Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Femme voilée sur la plage

Nous n'aimons pas trop les idées politiques de Nadine Morano, ni la violence avec laquelle elle les exprime. Quant à Harlem Désir, nous ne l'avons guère apprécié comme premier secrétaire du PS. Dans cette affaire cependant, nous ne pouvons que nous indigner de constater la virulence avec laquelle la gauche et plus particulièrement ce même PS, critiquent ces deux personnalités. Elles sont accusées d'islamophobie et de bien d'autres choses encore.


Nadine Morano avait écrit lundi 19 août 2014 sur son compte Facebook:

« Sur une plage de France, bondée de vacanciers en maillots de bain, un couple est arrivé. Un homme vêtu d'un short et d'un maillot manches courtes accompagné d'une femme vêtue, d'une tunique manches longues, d'un pantalon et d'un voile. En quelques minutes, l'homme se mit en maillot de bain exhibant un corps bien fait, pendant que la dame s'asseyait toute habillée, bien sagement sur le sable.
Il se dirigea seul, vers la mer. Heureux de profiter d'un bon bain, il adressait à sa douce qui semblait soumise, seule, entourée de corps en tenue de plage, des signes de la main.
Lui, a donc le droit de se déshabiller, de se baigner, elle non ! Défiance envers la femme, défiance envers ses congénères masculins...Voir cela sur le territoire des droits de l'Homme est exaspérant ! 
»

Mardi 20 aout, le secrétaire d'Etat Harlem Désir a jugé qu'hommes et femmes devaient profiter à égalité de «l'espace de liberté» qu'est une plage, et a dit «comprendre la réaction» de Nadine Morano. Interrogé par un média, il a dit «La plage est un espace de liberté, un endroit où l'on n'aime pas l'idée que, quand un couple arrive, les deux membres de ce couple n'aient pas la même possibilité de profiter de cet espace de liberté»,

«Je peux comprendre la réaction de Nadine Morano». «J'ai déjà assisté à ce type de situation – pas seulement en France mais aussi dans d'autres pays – et j'ai toujours trouvé ça aberrant», a-t-il poursuivi. Cependant «je suis membre du gouvernement» et «ce à quoi nous devons être attentifs, c'est au respect des règles de droit», a ajouté le responsable. «Il y a une loi qui interdit de voiler le visage, ce n'était pas le cas». «Nous devons nous garder d'aller au-delà de ce qu'est le respect du droit.»
Mais «sur le plan personnel, je considère qu'il n'y a rien qui puisse justifier qu'une femme n'ait pas le même droit qu'un homme», a-t-il ajouté, soulignant «la nécessité d'une action de la société civile en particulier, pour se mobiliser pour défendre l'égalité partout».

Quand on voit comment, de par le monde, que ce soit dans les pays musulmans ou dans nos propres régions, les droits de la femme sont soient niés radicalement, soit combattus de plus en plus, systématiquement, on ne peut que réagir comme Nadine Morano et Harlem Désir. Il ne s'agit pas d'un incident de plage. Il s'agit d'un symbole révélateur de ce mouvement de plus en plus profond qu'est l'anti-féminisme. Nadine Morano, en tant que femme, et pas seulement en tant que membre de l'UMP, est plus que tous autres en droit de le dire. Et tous ceux qui s'opposent à elle sur ce point sont des démagogues et des arrivistes politiques.

Mais pourquoi direz vous, les femmes voilées se laissent-elles voiler, surtout en France. Que ne se rebellent-elles pas? Facile à dire, lorsque l'on n'a pas constaté les 2.000 ans et plus de servitude qui pèsent sur elles dans leurs milieux traditionnels. Pourquoi en Europe les travailleurs ont-ils attendus le début du 20e siècle pour se révolter collectivement? Parce que ceux qui auparavant s'y risquaient individuellement finissaient au bagne.

19/08/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 2
Femme voilée. Et alors?
05/09/2014 20:03:07 | Par : Daniel D.
Je crains que cela (votre article) fasse augmenter le racisme/xénophobie anti-arabe dans ce pays. Je sais bien que ce n'est pas votre orientation; vous êtes de gauche et défendez des valeurs humanistes. Mais! Je m'explique, si vous voulez bien.

1 - Il se peut que ces femmes se voilent volontairement, sans y être contraintes.
2 - Certaines d'entre elle sont contraintes de le faire (par le mari ou l'amant, par la pression familiale). Si elles sont contraintes, on ne peut agir que s'il y a plainte de la femme concernée.
3 - Y-a-t-il des études fiables qui ont été faites pour déterminer, au moins pour avoir un ordre de grandeur, le %age de celles qui sont contraintes?
4 - Pour celles qui ne sont pas contraintes, elles sont libres de le faire, n'importe où, y compris sur une plage, ou alors la plage est-elle assimilable à une école publique?


Ce qui me gêne surtout dans ce qu'a dit Morano, c'est qu'elle s'insurge parce que c'est "sur la plage". Pourquoi ce devrait être différent de "dans la rue?". Et si cette femme voilée sur la plage le fait volontairement, sans y être contrainte, en quoi çà gêne Morano ou qui que ce soit? En réalité, Morano ne veut pas voir ce qui est différend. Alors non, je ne la soutiens pas, c'est une Boutin-bis.

Moi je dis: assez de cet état d'esprit qui veut ce qui est appelé "assimilation" ou "intégration" (ce qui est pareil). Moi, né en France, et "français de souche" pour employer cette horrible expression émanant du FN, on aura beaucoup de mal à me faire intégrer: va-t-on me forcer à aimer le foot et aller au stade? Non, je ne le ferai pas! Va-t-on me forcer à croire en dieu et aller à l'église ou autre synagogue ou temple? Non, je ne le ferai pas! Je ne m'assimilerai jamais à cette France qu'on prétend "de racines judéo-chrétiennes". Je suis né en France, on m'a donc informé que je suis Français; mais je n'ai rien demandé? Ai-je demandé à être français? Non, on m'y a forcé de par la loi. Je serais né à Bruxelles, on m'aurait dit "vous êtes belge!". La belle affaire! La réalité, c'est que je suis un citoyen du monde, je suis avant tout Terrien. Et c'est çà qu'il faut crier fort partout. Cette planète appartient à tous les terriens, et il est inadmissible de les séparer par des "frontières". En tête de vos articles, il y a "Pour une Europe puissance". Alors il faudrait commencer par avancer plus vite que çà vers une forme de fédéralisme en Europe (pour la planète entière, çà prendra plus de temps, je le conçois!). C'est ce que vous plaidiez dans un passé récent dans vos articles. Mais, dommage, vous avez cessé.

Le nouveau Premier Ministre de l'UE (je vais dire comme çà), Junker, est ouvertement fédéraliste. Qu'il en profite donc puisqu'il est le patron pour en convaincre d'autres et faire en sorte que durant son mandat au moins une autre institution de l'UE devienne d'essence fédérale, s'additionnant à celles déjà existantes (Euro, Espace Schengen, j'en oublie d'autres?). Même si on doit se boucher les oreilles pour ne pas entendre Cameron ou ce connard de Nigel Farage hurler. Ne nous laissons pas intimider. Confidence: lors des deux derniers recensements, à la question "Quelle est votre nationalité, je n'ai pas répondu "Français", mais "Européen (Union Européenne)". Ils auront parfaitement compris.

...

Revenons à l'affaire Morano. Je vais aller plus loin que çà. Cette dame voilée cachait donc une partie de son corps. Pourquoi Morano ne s'est-elle pas offusquée de ce que d'autres femmes cachaient… leur poitrine. Mais quelle honte, cacher la plus belle partie du corps de la femme, mais pourquoi donc? Et on pourrait même ne rien cacher du tout, hommes femmes et enfants. Tout cela n'est que stupide tabou. Mais surprise, dans l'Amérique puritaine, vous le savez certainement, la femme seins nus, c'est LÉGAL sur le territoire de la ville de New York. Parfait! Et chez nous, il y a quelque chose de similaire à ces affaires de voile musulman, ici en France: il y a encore une loi, certes plus appliquée, mais toujours en vigueur, qui INTERDIT à la femme d'être en pantalons dans les rues de Paris! Incroyable!



le voile, bof
18/09/2014 22:17:38 | Par : chb
Ca m'énerve moi aussi de voir des femmes qui s'interdisent le bain de mer quand les hommes y ont droit. Des qui se soumettent au XXI° siècle à une contrainte prude du même ordre que nos religieuses d'il y a 50 ans, ou que quasi toutes les femmes européennes il y a 100 ans. Sans oublier ces turques qui retombent dans une mode machiste dont leurs grand-mères étaient débarrassées avant les nôtres (la Turquie ayant octroyé le droit de vote au 2° sexe des années avant la France, et interdit le voile).
Désolant de voir dans tout le monde arabe, et accessoirement dans nos rues, des jeunes femmes éduquées et modernes cacher trop ces corps qui devraient être argument de vente ? Euh, peut-être pas jusqu'à la nudité, hein. Comme nous hic et nunc : NORMal.
Sauf que notre ci-devant excellente civilisation n'offre pas un modèle de justice et de bonheur également partagé : nos valeurs occidentales sont la prospérité cynique du 1% le chômage incompressible pour 10 à 50% et l'insécurité économique pour le reste, le bellicisme colonial, l'hédonisme forcené et tapageur avec bouleversement des repères sexués en prime.
N'est-ce pas là un élément de choc de civilisation, propre à renvoyer à une morale vue comme consubstantielle à l'âge d'or ?
En Russie eltsinienne aussi, la religion avait fait un surprenant retour (et la vodka) pendant que l'économie et la vie quotidienne étaient si flippantes pour la masse.
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire