Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Européennes 2014 : Les Petits et Moyens partis progressistes au coeur de l'innovation politique européenne

Nous reprenons ici en l'état un communiqué de Newropeans, avec qui nous partageons beaucoup d'idées. Il s'agit d'un copié-collé, chose bien mal vue sur internet. Mais vu l'urgence, avant les élections, je n'ai pas le temps de faire de présentation et de commentaires spécifiques. Sur ce site, nous réservons les italiques et les caractères en marron aux textes dont nous ne sommes pas directement les auteurs Jean-Paul Baquiast

Newropeans, qui créait l'événement en 2009 en présentant la première liste transeuropéenne sans base nationale, innove encore une fois en 2014 en menant la première enquête politique transeuropéenne.

En pleine crise politique européenne, considérablement aggravée par la situation en Ukraine, à l'heure où les principes fondateurs du projet européen (démocratie, paix et indépendance du continent) sont gravement menacés, Newropeans a estimé que les partis et personnes concourant à l'élection européenne avait la responsabilité de répondre à « 6 questions brûlantes pour une élection historique » (voir questionnaire complet).

Traité Transatlantique, OTAN, paix et indépendance de l'UE, démocratie, gouvernance de la zone Euro, mise sous contrôle démocratique de la diplomatie européenne, voici les 6 questions sur lesquelles, Newropeans avons demandé à près de 500 partis/candidats de 18 pays de la zone Euro + Pologne de préciser leurs positions via un questionnaire diffusé en 14 langues différentes.

Parce que, au-delà des mandats à obtenir, il y a un continent à remettre sur le droit chemin !

Les résultats de ce sondage politique sont éloquents :

1. Les grands partis (Conservateurs, Socialistes, Libéraux, notamment, hormis Verts) n'ont rien à dire sur ces thèmes  ! Les mieux lotis en termes de financement de campagne n'ont pas trouvé le temps de nous répondre. Il est probable qu'ils ont conscience que leurs positions sur ces sujets sont de nature à leur faire perdre des électeurs si elles étaient clarifiées.

2. Les partis pro-bruxellois (Fédéralistes notamment) ont, eux aussi, préféré ne pas nous communiquer leurs positions.

3. Nous n'avons pas jugé utile de consulter les partis extrémistes qui auraient, eux, certainement pris la peine de nous répondre mais dont les solutions destructrices de force (Europe) et de légitimité (démocratie) ne présentaient aucun intérêt par rapport à la problématique telle que nous l'avons définie : remettre l'Europe sur les rails de ses objectifs de démocratie, paix et indépendance.

4. En revanche, près de 50 Petits et Moyens Partis progressistes européens, partis citoyens pour la plupart, ont répondu avec intérêt à notre démarche. Et il s'avère que, par-delà leur diversité culturelles, linguistiques, nationales et partisanes, une vraie convergence de vues apparaît :

77% de ces partis prendraient part à une coalition contre le Traité transatlantique de libre-échange

74% soutiendraient une convention de la zone Euro pour la paix et l'indépendance du continent

plus de 82% sont en faveur d'un retrait des troupes de l'OTAN et des missiles nucléaires américains du sol européen

83% sont d'accord avec l'idée de placer sous contrôle démocratique le service diplomatique européen de Mme Ashton

86% souhaitent que les grandes décisions européennes (changement de traité, élargissement) soient soumises à des referenda

72% soutiennent le projet de construction d'un Euroland démocratique

LES RÉPONSES PEUVENT ÊTRE CONSULTÉES ICI: http://www.newropeans-magazine.info/n-platform/

Ce résultat atteste du fait qu'il est possible de croire en une vraie implication politico-citoyenne transeuropéenne en faveur du sauvetage des principes de la construction européenne : démocratie, paix, indépendance ; et que cet espoir réside dans les Petits et Moyens Partis progressistes européens, coeur de l'innovation et du dynamisme en matière de politique européenne – exactement au même titre que les PME constituent les foyers d'innovation et de dynamisme dans le domaine économique.

Ces PMP sont faibles, mal relayés, nationaux et ne se connaissent pas. Mais, sous la houlette de Newropeans, ils vont maintenant faire connaissance... et ça peut tout changer !

En attendant, pour ces élections européennes, il y a bien un autre choix pour les citoyens européens entre « l'establishment », dont ils ne veulent plus, et « Hitler », dont ils sont menacés s'ils devaient s'abstenir en masse.

Contacts : Marianne Ranke-Cormier, présidente Newropeans
Victoire Baeyaert, coordinatrice de projet : vbaeyaert@newropeans.eu

http://www.newropeans-magazine.info/n-platform

23/05/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire