Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Pourquoi voter Gauche de la gauche aux élections européennes?

Je devrais dire plus modestement « Pourquoi je voterai Gauche de la gauche aux élections européennes". La réponse est simple. Même si le Parlement européen n'a que peu de pouvoirs constitutionnels, même s'il est partagé entre partis peinant à s'entendre sur quelque chose, même s'il est pénétré par des milliers de lobbies militant pour des intérêts économiques plus souvent américains qu'européens, il peut cependant représenter une voix audible. On ne pourra pas ne pas l'entendre dans les prochaines années, notamment lorsqu'une crise multipolaire continuera à s'abattre en se renforçant sur l'Europe.


Au sein de cette voix, on peut penser que les partis et mouvements composant la Gauche de la gauche dans les différents pays européens, pourront faire entendre un message de rupture. Si la Gauche de la gauche reste fidèle à ses propos actuels, il s'agira pour l'essentiel d'une rupture à l'égard du discours assourdissant  des 5% d'intérêts dominant les 95 autres, les oligarchies bancaires, sociales, politiques et médiatiques constituant le Système. Les adversaires du mot nous demandent: « Que mettez vous sous ce terme? ». Pas besoin de préciser, les Indignés des différents pays européens, les victimes d'une exploitation autant idéologique qu'économique savent très bien ce qu'est le Système.

Il ne faut pas se faire d'illusions. Même si un nombre important de députés européens se revendiquent de la Gauche de la Gauche, ils ne pourront pas à eux seuls faire basculer la majorité, ni réussir à contrôler la Commission, fut-elle présidée par le sympathique Martin Schulz. Ils pourront cependant, mieux que les Verts, défendre des objectifs indispensables mais encore mal compris des électeurs, surtout dans les pays dits riches: annulation des dettes des Etats au dessus de 110% du PIB, abrogation des plans d'austérité et lancement d'un Plan européen (certains disent Plan Marshall, mais nous n'aimons pas trop ce terme) pour relancer les investissements et les emplois dans les secteurs productifs.

En France, sur ces trois points, et surtout le troisième, le Parti communiste français (PCF) est tout autant, sinon plus crédible que le Front de Gauche. Mais il ne faut pas le dire. Beaucoup d'électeurs voient derrière le PCF s'esquisser l'ombre de Staline et d'une Russie toujours menaçante. Ce ne sera pas le cas sans doute au Parlement européen.



19/05/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 1
Il faut s'abstenir
23/05/2014 16:13:37 | Par : jfk
Je ne partage pas votre invitation à voter dimanche. Il faut s'abstenir. Voter signifie entrer dans le Système. Celui-ci ne se réformera pas de l'intérieur. Les voies pour ce faire n'apparaissent pas encore clairement. Mais il ne s'agira certainement pas d'une acceptation pure et simple.
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire