Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La mise à mal des souverainetés régionales françaises

De quelle pouvoir pourront disposer des régions françaises regroupées, par rapport à l'Union européenne, mais aussi par rapport à des structures existant depuis longtemps dans d'autres pays, telles les Land allemands?

Il serait intéressant de poursuivre l'analyse sur la puissance et la souveraineté, objet d'un article récent de Jean-Claude Empereur (http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1319&r_id=) en posant la question de la puissance et de la souveraineté dont pourront jouir par rapport à l'Europe des régions que le gouvernement français est en train de vouloir regrouper à grande vitesse (sous l'impulsion forte de l'Union).

Du point de vue de la gouvernance par Bruxelles, on voit bien l'intérêt de ces régions regroupées, mais du point de vue du citoyen et de l'entreprise locale, c'est moins évident. Cela ne va-t-il pas provoquer un vide dans le coeur des citoyens, qui n'auront plus que leur ville comme repère autorisé (l'Union n'étant qu'un lointain pouvoir sans souveraineté reconnue, au même titre que l'empire romain devait l'être pour les provinces. 

Les nouvelles régions agrandies ne représenteront rien dans le sentiment, le chauvinisme des provinciaux, et ce vide d'appartenance peut créer des soulèvements, des souhaits d'indépendance, à l'instar de ce qui se passe dans les régions (oblast), et même les villes du Sud-Est de l'Ukraine. Quant à la simplification du mille-feuille administratif attendue, nos voisins européens ne semblent pas s'en préoccuper pour ce qui les concerne. Existe-t-il des structures moins complexes que celles des Lander allemand ?

Et du coup ces nouvelles entités vont-elles avoir vraiment une existence propre au plan international, pouvant jouer un rôle économique en tant que telles. Ce projet créant des régions de la taille des Etats américains ne va-t-il pas dans le sens de la mise en place des Etats-Unis d'Amérique et d'Europe, fédérées par la participation commune au Traité de Libre Echange transatlantique. Autrement dit ce serait l'annexion pure et simple, officiellement reconnue, de l'Europe de l'Ouest par les Etats-Unis, les gouvernements européens nationaux ayant moins de pouvoirs que les Etats américains, puisqu'ils seront dans le détail soumis à la législation et au contrôle des institutions de l'Union européenne ?

François Vadrot


12/05/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire