Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

ECLAT et l'Arc Atlantique

Aujourd'hui, les fusions entre Régions de la carte administrative française sont à l'ordre du jour. Les discussions et les projets à ce sujet se multiplient. Le web leur donne un large écho. Mais le terme de Région, même lorsque celle-ci sera issue d'un regroupement de Régions, sera souvent un peu restrictif.


Il existe en France, comme d'ailleurs dans la plupart des pays européens, d'autres types de communautés culturelles et économiques qui chevauchent plusieurs régions. Elles chevauchent aussi d'autres régions appartenant à des Etats européens voisins. Les unes et les autres commencent à trouver sur Internet un moyen d'expression et de communication indispensable à l'heure des réseaux numériques.

On citera en exemple l'Arc Atlantique. Au début des années 1990 se mit en place une association, ECLAT, qui se donna pour mission d'illustrer la réalité de ce concept. Elle dispose dorénavant d'un site destiné à rassembler les membres et les sympathisants http://www.association-eclat.fr/association-eclat.html.

Sur ce site, Christiane Empereur, présidente de l'association, indique : «  Des Hautes terres d'Ecosse à l'extrème pointe de l'Andalousie, de Scapa Flow à Gibraltar s'étire l'Arc Atlantique. Vingt-trois régions littorales bordent cette façade atlantique de l'Europe. Au début des années 90, le concept d'Arc Atlantique fut forgé pour mettre en évidence la communauté de destin qui unissait cet ensemble géographique tourné vers les activités maritimes et le grand large. L'idée était de montrer qu'au moment où l'Europe se recentrait sur l'axe Rhénan, l'Italie lombarde et la mer du Nord, l'Europe celtique devait s'affirmer voire se réaffirmer économiquement mais aussi culturellement. »

A une époque où en France, les nouvelles régions regroupées s'efforceront de se donner une « âme commune », pour reprendre un terme un peu grandiloquent, certains doutent à juste titre qu'elles le puissent, si n'existaient pas auparavant des liens historiques très fort. La Bretagne, au sens large, ne sera évidemment pas menacée par ce risque. Mais des initiatives comme ECLAT font penser que ces liens peuvent dépasser le cadre national. Il s'agira d'un point important pour que globalement, l'Europe se structure au delà des seules compétences et interventions des institutions européennes. Mais aussi pour que la voix de ces ensembles multirégionaux le soit aussi.


12/05/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire