Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Partenariat transatlantique TTIP. Faut-il s'étonner que le gouvernement perde les élections locales ?

Perde les élections locales et sans doute, si rien n'est fait, toutes les autres à venir ?

Nous avons dans notre précédent éditorial (http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1284&r_id= ) proposé les 3 grandes raisons qui, selon nous, ont expliqué le désaveu du parti socialiste aux élections locales. Il s'agit de questions nationales, voire internationales, mais l'électeur n'est pas si borné qu'il puisse envisager de n'en pas tenir compte dans le choix de ses représentants, fussent-ils maires et conseillers municipaux.

Aujourd'hui, la question du Partenariat transatlantique va donner une nouvelle raison aux électeurs de gauche (et pas seulement de gauche, mais également du FN) de protester contre la servilité de notre gouvernement à l'égard, non seulement de l'Amérique, mais de l'Union européenne.

La nommée Nicole Brick, pour le moment encore ministre du commerce extérieur, en donne l'illustration. Depuis quelques temps, elle milite sur toutes les tribunes pour la signature du TTIP. Celui-ci intéresse tellement les Américains que Barack Obama vient de venir en Europe pour rappeler ses « partenaires «  à l'ordre. Pas question de différer indéfiniment les négociations. Or si le projet de traité, négocié actuellement dans l'obscurité la plus totale, peut intéresser quelques rares industriels français visant le marché américain, il vise pour l'essentiel à détruire les protections de l'économie nationale et des services publics qui demeurent encore. Ceci notamment en provoquant l'abandon des lois et règlement qui nous mettent encore un peu à l'écart des abus du libéralisme « libre et sans frontières ».

Un document que vient de publier « Toute l'Europe », même s'il ne vise aucunement à combattre le futur traité, est suffisamment explicite pour qu'il ne soit pas nécessaire de le commenter ici. Or manifestement Nicole Brick, sans doute soumise à un lobbying actif, français et européen, de la part des intérêts atlantistes, ne fera rien pour obtenir du gouvernement une position ferme de refus. Inutile de dire que François Hollande a a pris la tête de ce que l'on aurait appelé il y a soixante ans les collaborateurs. En toutes occasions, il presse nos partenaires européens de faire aboutir rapidement le traité.

Posons une simple question. Pourquoi la Chine, qui vient de nous honorer de sa visite, ne se mobilise-t-elle pas elle aussi pour obtenir de l'Amérique un partenariat identique? N'en bénéficierait-elle pas tout autant que l'Europe ?

L'Europe? Le langage des corps en dit plus qu'un long discours; il suffit de regarder, sur l'image jointe, l'assaut de servilité dont nos deux éminents représentants de l'Union européenne font montre à l'égard de Barack Obama, pour comprendre que ce ne sera pas de ces personnages qu'il faudra attendre la construction d'une Europe indépendante et puissante. Pendant ce temps, les mêmes personnages font tout ce qu'ils peuvent, poussés aux reins par l'Amérique, pour nous brouiller avec la Russie. Personne ne suggère d'étudier un Partenariat Euro-russe où nous aurions beaucoup plus à gagner qu'avec le TTIP.

* Article de Toute l'Europe
http://www.touteleurope.eu/actualite/partenariat-transatlantique-ttip-des-negociations-difficiles.html

28/03/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 1
Dégueulasse
29/03/2014 13:31:44 | Par : jpb
C'est la même Nicole Brick, mentionnée dans l'article, qui s'est permis de trouver"dégueulasse" le menu du dîner d'Etat proposé à l'Elysée mercredi 26 mars. Bien que socialiste, elle n'a sans doute jamais eu faim. Elle déshonore le gouvernement. Vivement qu'elle ne soit pas reconduite lors du prochain remaniement (ou alors reconduite à la porte)
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire