Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Adieux au PS

Un de nos amis, pour qui nous avons beaucoup d'estime, nous avait comme à d'autres adressé ce message le 6 février 2014. Après un temps de réflexion, et avec son accord, nous le publions. Selon la formule classique, ces propos n'engagent pas nécessairement la rédaction Jean Paul Baquiast

Chers camarades,

un mail d'au revoir collectif - mais pas d'adieu au plan individuel -
pour tourner la page, après 12 ans au Parti socialiste. J'avais adhéré,
comme beaucoup d'autres, après ce funeste 21 avril 2002 où l'extrême
droite arrivait au second tour de l'élection présidentielle.

J'ai rencontré de nombreux militants, et des élus, dont un certain
nombre passionnés voire passionnants, connu des débats, des engueulades
(ah, le traité constitutionnel européen...), des hauts et des bas.

En 2012, après un quinquennat mêlant de façon inédite brutalité, cynisme
et affairisme, j'ai cru que la gauche arrivait au pouvoir.

Comme me l'a dit un jour une camarade qui se reconnaîtra, "la politique,
c'est avaler un bol de crapauds et de couleuvres tous les matins". Mais
un jour vient un haut le cœur de trop.

Un ministre de l'Intérieur qui tient des propos inqualifiables sur les Roms,
http://www.liberation.fr/societe/2013/09/24/pour-valls-seule-une-minorite-de-roms-veulent-s-integrer-en-france_934265

un président et un gouvernement qui enterrent promesse après promesse
(en matière d'écologie notamment c'est pathétique)
http://www.reporterre.net/spip.php?article4933

un pouvoir qui semble penser parfois au sociétal (le mariage pour tous,
c'était bien et ce n'est évidemment pas la droite qui l'aurait fait)
faute d'agir dans le social et l'économique,

des décisions inouïes (qui a entériné la sortie des Bermudes et de
Jersey de la liste des paradis fiscaux?
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/jersey-et-les-bermudes-ne-sont-plus-des-paradis-fiscaux-info-ou-intox_424628.html

C'est une blague?)... La liste serait si longue.

L'an dernier, j'ai été scandalisé par la mollesse extrême des réactions
françaises aux révélations d'Edward Snowden
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9v%C3%A9lations_d%27Edward_Snowden

sur l'espionnage total mené par la NSA sur Internet et les télécoms,
puis en juillet par le refus de survol de l'avion du président bolivien
de peur que Snowden ne s'y trouve, suivi du refus d'asile au même
lanceur d'alerte décrété par Manuel Valls.
http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/07/05/Non,-la-France-na-pas-refuse-lasile-a-Eward-Snowden

Récemment il y a eu la Loi de programmation militaire, encore un texte
incroyable dont le quart sous Sarkozy aurait déchaîné les foules à gauche,
http://www.zdnet.fr/actualites/pourquoi-la-loi-de-programmation-militaire-2014-2019-est-dangereuse-39796152.htm

et ce commentaire à souligner de Benoît Thieulin, président du Conseil
national du numérique, sur notre situation législative:
"L'attirail pour basculer dans une société de surveillance totale est
potentiellement là."

http://www.cnnumerique.fr/itv-de-benoit-thieulin-dans-mediapart-nous-pouvons-basculer-dans-une-societe-de-surveillance-totale/

Mais j'avoue qu'au spectacle de deux manifestations deux dimanches de
suite de l'extrême droite et des antisémites, homophobes et autres
réacs, suivies immédiatement par un enterrement honteux du projet de loi
famille, dans lequel ne figurait en plus rien de ce que fantasmaient les
hordes haineuses qu'on a vu défiler, abandon laissant sur le bas-côté les centaines de milliers de familles
recomposées, de parents et d'enfants adoptés qui attendent que la loi
corresponde à leur réalité et que leur quotidien  soit facilité,

là la nausée a été la plus forte.

(et dans la foulée, on apprend que les ministères effacent le mot
"genre" des textes pour ne pas déchaîner les mêmes
http://www.mediapart.fr/journal/france/060214/circulaires-manuels-livres-les-ministeres-censurent-le-mot-genre
)

Je jette l'éponge. Chers camarades, au long de ces 12 ans, j'ai eu
beaucoup de plaisir à échanger avec vous, certains et certaines sont
devenus des copains voire des amis, nous avons bataillé, parfois avec
succès [...]

et nous aurons sûrement des occasions de nous retrouver ici et là: le
monde est si petit et nos passions citoyennes si grandes.

Mais continuer à adhérer, avec tout ce que ce mot implique, au parti qui
a cette pratique du pouvoir, là je ne peux plus. Game over. La vie
continue - ailleurs!

Amitiés
10/03/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 1
Gauche et PS
16/03/2014 11:42:41 | Par : wykaaa
Le PS n'a jamais été un parti de gauche, je veux dire la vraie, celle capable de faire le front populaire. Il est urgent de redéfinir ce qu'est une politique de gauche, la vraie, celle qui fait la guerre aux patrons voyous, à la mafia financière internationale, aux entreprises qui délocalisent ou qui licencient alors qu'elles font des bénéfices, celle qui force les banques à séparer les activités spéculatives de la gestion des comptes des citoyens. Enfin, bref, tout ce que le gouvernement actuel ne fait pas parce qu'il n'est pas de gauche mais de connivence avec les lobbies droitiers qui n'ont rien à faire des citoyens et qui ne cherchent qu'à se goinfrer sur notre dos. Il est grand temps de mettre sur pied une internationale de la révolte et de tout faire pour chasser ces brigands et ces menteurs du pouvoir.
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire