Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

L'ubris occidentale

Il aurait été possible de négocier avec Vladimir Poutine, avant que n'éclate le gros de la crise ukrainienne, si...
..si les chefs d'Etat occidentaux, Obama en tête, avaient su le prendre.

C'est ce que veut démontrer un article du NYT, journal pourtant très prudent et dans une ligne bien pensante.
http://www.nytimes.com/2014/03/08/world/europe/russias-move-into-ukraine-said-to-be-born-in-shadows.html?hp&_r=0

Il fallait que ces chefs d'Etat lui témoignent un minimum de considération plutôt que chercher en permanence à le combattre et tenter de l'humilier.

Ne fut-ce qu'en assistant personnellement aux Jeux de Sotchi, plutôt qu'en envoyant des sous-fifres, avec des propos insultants. N'est-ce pas, M. Hollande?
08/03/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire