Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Politique européenne de défense. Conseil des 19 et 20 décembre 2013

Les conclusions du Conseil Européen consacrées à la défense, les 19 et 20/12/2013, peuvent être résumées ainsi, dans le chapitre consacré au développement des capacités.

Ref http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_Data/docs/pressdata/en/ec/140245.pdf

La coopération dans le domaine du développement des capacités de défense est devenue cruciale. Elle doit se faire en étroite coopération avec l'OTAN (sic: prescription plusieurs fois répétée)

Des projets concrets, sous la responsabilité des Etats-membres et soutenus par l'Agence européenne de défense, sont à envisager dans les domaines suivants

  • Drones. Développement de Drones (ou Remotely Piloted Aircraft Systems (RPAS) pour la période 2020-2025. Préparation d'un programme pour une nouvelle génération de MALE ( Medium Altitude Long Endurance RPAS). Mise en place d'une communauté d'utilisateurs entre Etats membres intéressés. Coopération avec la CEE pour définir des normes de partage de l'espace aérien.

  • Développement de capacité en matière d'avions-ravitailleurs en vol ( Multi-Role Tanker Transport capacity)

  • Satellites de communication. Préparation d'une nouvelle génération de tels satellites par coopération entre les Etats-membres, la Commission et l'ESA. Un groupe d'utilisateurs sera installé en 2014.

  • Cybersécurité. Définition d'un agenda (road map) et de projets concrets visant à développer l'entrainement et la coopération conformément à la Stratégie de l'Union en matière de cyber-sécurité.

Nos observations

  • Les domaines proposés représentent un début, là où pour le moment rien de précis n'existe. Il s'agit donc d'un intéressant réveil de la prise de conscience des besoins.

  • Mais pour le moment, dans tous les domaines, les crédits, les délais et les spécifications de détail demeurent à préciser.

  • Des délais beaucoup trop longs ont été envisagés, là où pourtant l'urgence est ressentie et les ressources industrielles sont disponibles. Citons les drones et les avions ravitailleurs.

  • L'exigence plusieurs fois répétée de coopération avec l'Otan ne précise pas si cette coopération pourra s'établir sans que soit imposées des solutions et normes directement imposées par les Etats-Unis.

  • Plus généralement, il s'agit de programmes a minima, qui continuent à décevoir les défenseurs d'une véritable politique européenne de sécurité et de défense. Nous reviendrons ultérieurement  sur certains points, abordés ou non abordés.


21/12/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire