Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Les jeux en ligne, repaires de terroristes

Un document de la NSA, provenant du Fonds dit Snowden, qui vient d'être publié, indique que la lutte contre les terroristes ne doit pas épargner les jeux vidéo
Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne espionnent ainsi les gigantesques plateformes de jeux en ligne, comme Second Life ou World of Warcraft, avec la crainte que des extrémistes ne les utilisent pour communiquer et planifier des attentats.

Des espions employés par la NSA et son équivalent britannique se créeraient ainsi des personnages dans ces jeux afin de surveiller les joueurs, les idées qu'ils expriment, collecter des informations et recruter des informateurs.

Depuis déjà plusieurs années, les services supposaient que, dans le cadre de certains jeux violents, des savoirs-faire permettant des attentats étaient mis à disposition de candidats terroristes. Mais aujourd'hui, ce ne sont plus les seuls contenus qui sont analysés et le cas échéants poursuivis. Ce sont les joueurs eux-mêmes, qu'ils soient ou non soupçonnés de terrorisme. Où se cacher dorénavant ?

(voir article du New York Times http://www.nytimes.com/2013/12/10/world/spies-dragnet-reaches-a-playing-field-of-elves-and-trolls.html?_r=0 )
10/12/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire