Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La lâcheté incroyable des Etats européens

Pendant que des journalistes français se font assassiner pour informer le monde, pendant que la France avec 500 hommes s'efforce d'empêcher que le nord Mali, et avec lui tout le Sahel (plusieurs fois l'Europe) ne versent dans la guerre, les riches Européens font comme s'ils n'étaient pas concernés.


Pensez-vous, disent-ils, nous n'allons pas nous mouiller pour défendre les intérêts économiques de la France dans la zone sub-saharienne. Nous n'allons pas y recréer des Afghanistan et des Irak à la pelle. Nous ne sommes pas concernés. Nous ne mettrons pas un militaire dans la région. Bien plus, nous ne donnerons pas un sou pour investir dans la zone, aider les populations locales à équilibrer quelque peu leurs économies. Français, vous y êtes. Débrouillez vous ou allez-vous en.

Ce sont les mêmes hypocrites qui vont verser, pape en tête, des larmes de crocodiles sur les migrants noyés en Méditerranée. Il font comme s'ils pouvaient rester à l'abri derrière leurs frontières poreuses face à cinq pays qui sont les plus pauvres du monde, et dont la démographie est galopante. On verra comment, dans les prochaines années, ils pourront repousser les migrations de la misère, de même que les foules de djihadistes proliférant sur la situation qu'ils auront eux-mêmes contribué à créer par leur indifférence.

En attendant, on se demande ce qu'attend François Hollande pour mettre nos voisins devant leurs responsabilité, à commencer par l'Allemagne. Est-il encore temps, sous prétexte de lutter contre une inflation qui n'existe pas, d'empêcher la banque centrale de faciliter des investissements, fussent-il à perte, au Sahel? Que signifie l'Union européenne si c'est celle des indifférences...avant de devenir celle de la peur face aux répercussions mortifères de cette même indifférence? Il serait temps que Hollande se montre un peu comme le chef de l'Europe, face à Merkel et aux autres aveuglés par leur prospérité.

03/11/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire