Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Les rivalités entre islamistes durs servent le régime de Damas

Depuis quelques semaines, des combats de plus en plus violents opposent les groupes islamistes Irakiens se référant à Al Qaida, notamment ISIS (Islamic State of Iraq ) et leurs homologues syriens, tels le Front Al Nusra.
Les uns et les autres cherchent à faire des territoires s'étendant de l'ouest de l'Iraq au nord de la Syrie des bases logistiques et idéologiques pour contrôler le Moyen-Orient, y compris si possible le Liban. Ils bénéficient pour ce faire d'un afflux de combattants expérimentés venus d'Afghanistan, d'Irak, du Yemen et de Libye.

Le régime de Hafez el Hassad, son armée et avec eux la minorité alaouite s'en trouvent néanmoins renforcés, notamment aux yeux des Etats-Unis, ceci d'autant plus que la bonne volonté du président Bachar à révéler ses stocks d'armes chimiques lui confère actuellement les faveurs de John Kerry.

Ceci semble exaspérer l'alliée de longue date des Etats-Unis, l'Arabie Saoudite. Les Saoudiens, toujours prudents, n'envoient pas de combattants contre Damas, mais livrent de plus en plus d'armes et de pétro-dollars aux prétendus « islamistes modérés » combattant les Alaouites. Au nom des intérêts sunnites dans la région, ils pensent ainsi contenir, en favorisant la chute de Bachar, l'influence de sa grande alliée shiite l'Iran. Les efforts actuels de l'Amérique pour se rapprocher du nouveau président Hassan Rouhani exaspèrent, non seulement Israël, mais Ryad.

Quant à la Russie, après s'être joué de Barack Obama (et de François Hollande, du même coup) en ridiculisant leurs  rodomontades d'attaque contre Damas, elle voit en Bachar al Hassad un bon appui dans la guerre qu'elle mène, plus discrètement mais jusqu'ici efficacement, contre les djihadistes dans le Caucase. Pour elle (et comme pour l'Europe d'ailleurs), là est la vraie menace à terme. .



18/10/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire