Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Une Allemagne plus présente, y compris militairement

Le président allemand Joachim Gauck a lancé le 3 octobre lors d'une cérémonie à Stuttgart marquant l'anniversaire de la réunification allemande un appel à une Allemagne politiquement plus présente internationalement et plus interventionniste sur le plan militaire

Il a expliqué que la situation actuelle de l'Allemagne, un géant économique doublé, selon l'expression fameuse, d'un nain politique, n'est plus acceptable. L'Allemagne doit prendre une plus grande part dans les responsabilités incombant aux Occidentaux, y compris dans le domaine militaire. Elle doit par ailleurs poursuivre ses réformes internes.

Ce discours pourrait être le bienvenu, s'il s'agissait vraiment, dans l'esprit du président et de ses soutiens politiques, de s'engager plus nettement dans la construction d'une Europe  indépendante, dotée d'une vraie politique de défense, autonome à l'égard des instructions venant des Etats-Unis. Mais le contexte du discours, et la façon dont il a été reçu, semble bien montrer que Joachim Gauck répond à des demandes américaines pressantes. Il s'agit d'obtenir que les pays européens,  notamment via l'Otan, se substituent progressivement à l'Amérique dans le "containment" toujours à l'ordre du jour de la Russie, laissant l'Amérique se reconvertir pleinement dans l'affrontement avec la Chine, lequel est devenu une priorité pour Obama.

Le président allemand ne joue pas un rôle direct dans la définiton de la politique allemande. Les lander, les chambres et la chancelière Merkel sont en première ligne. Mais la "sortie" de Gauck annonce manifestement non pas une plus grande participation de l'Allemagne à la construction d'une Europe puissance, mais le renforcement d'un conservatisme social (les réformes) teinté de nationalisme, voire de militarisme, qui recrutera nécessairement des soutiens dans l'ensemble des forces politiques allemandes, à l'exception peut-être des Verts. 
06/10/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire