Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

La condamnation d'Aleksei Navalny

Il est clair que cette condamnation fait tache (une énorme tache) chez ceux qui portaient un oeil sympathique sur l'évolution diplomatique récente de la Russie
Personne ne croit un instant que la condamnation de l'opposant ait été justifiée par un véritable comportement illégal. L'affaire a paru montée de toutes pièces, malgré les dénégations du tribunal, pour écarter un candidat gênant à la mairie de Moscou.

Même si depuis, celui-ci a été libéré jusqu'à l'appel, ce qui lui permettrait de continuer à faire campagne, l'indignation demeure entière. Chacun d'un peu informé sait que l"'Occident" , à l'initiative américaine, monte constamment des "agressions douces" contre le régime. Mais fallait-il en l'espèce justifier les critiques, ceci au moment où l'image de la Russie, avec l'affaire Snowden, s'améliorait sensiblement dans les pays européens.

On dira que Poutine se moque éperdument de ce que pensent de lui et du régime les bonnes âmes européennes. Il a sans doute tort car, grâce notamment à l'Internet, l'opinion russe elle-même est devenue plus attentive.
19/07/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 1
Ouverture en Russie
21/07/2013 18:24:31 | Par : jpb
On m'a perfidement interrogé sur l'aspect que je disais sympathique de l'évolution diplomatique russe récente. Sans faire de compliments injustifiés, j'ai répondu que cette évolution est notamment marquée par une ouverture vers les autres pays du BRICS. Ce n'est plus l'enfermement de jadis sur l'Empire. Si l'Europe participait à ce mouvement (euroBRICS) comme elle avait commencé à le faire, les points communs entre la civilisation européenne russe et les homologues des autres pays européens se trouveraient renforcés, pour le bénéfice commun. Encore faut-il que les Européens ne partent pas battus d'avance dans cette perspective eurasiatique, en y voyant une résurgence de l'impérialisme communiste de jadis.
J'ajoute aussi que, pour les chrétiens, dont je ne suis pas, le rôle croissant donné à la religion orthodoxe en Russie est aussi un signe important d'ouverture.
J'ajoute enfin que le combat de la Russie contre l'intégrisme musulman en fait (objectivement, selon le vieux terme) des alliés de l'Europe.

Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire