Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Eclisse: hasard malheureux, sabotage ou attentat ?

Sans faire de conspirationnisme, tous ceux connaissant un peu les réseaux ferrés (voir les intervenants sur le web) ont la plus grande peine à croire l'annonce officielle à ce jour: 4 ou 6 énormes boulons serrant l'éclisse au rail se seraient presque en même temps non seulement desserrés, mais dispersés dans la nature.

 Dans le même temps (temps très court entre les passages de trains) l'éclisse aurait sauté à plus d'un mètre pour se placer à l'endroit de l'aiguillage où elle pouvait faire le plus de dégâts aux convois ? Personne à la gare n'aurait remarqué le desserrement progressif et le jeu en résultant dans l'ensemble rail-aiguillage ? Certes, les forces développées par le passage de convois de centaines de tonnes à 150 km/h sont considérables. Mais les gens du rail n'ont pas attendu l'accident pour étudier la question.

Dans le cas d'une enquête tronquée ou aux résultats dissimulés, il faut alors se poser d'urgence la question: qui aurait intérêt à cacher la réalité? la SNCF/ Réseaux ferrés de France pour ne pas « stigmatiser » d'éventuels personnels, le gouvernement pour ne pas « stigmatiser » d'éventuels « usagers de la gare » tentés par le terrorisme? 

Ne pas répondre à ces questions et ne pas prendre les mesures, extrêmement lourdes au demeurant, permettant de surveiller des milliers de kilomètres de voies et des milliers d'aiguillages, ne serait pas loin d'être criminel. La droite n'est pas la seule à l'affirmer aujourd'hui. 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/07/14/97002-20130714FILWWW00089-sncfaccident-la-defaillance-de-l-eclisse-confirmee.php. Voir les commentaires

15/07/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire