Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Espionnage américain et Union européenne

Les autorités de l'Union découvrent, ou font semblant de découvrir, ce que tout le monde d'un peu averti savait depuis longtemps: l'Europe n'a jamais eu de secrets pour l'espionnage américain, qu'il soit politique ou économique. Extrême candeur ou fausse naïveté?

L'Union européenne attend des réponses de la part des Etats-Unis. "Nous avons pris contact immédiatement avec les autorités américaines à Washington et à Bruxelles et les avons mis face aux révélations de la presse.  Ils nous ont dit qu'ils vérifiaient l'exactitude des informations publiées samedi et qu'ils reviendraient vers nous", a proclamé la Commission européenne, précisant qu'elle ne ferait "pas plus de commentaires à ce stade".

À Berlin, la ministre de la Justice (image) a aussi réclamé des comptes. "Il faut que du côté américain on nous explique immédiatement et en détail si ces informations de presse à propos d'écoutes clandestines totalement disproportionnées par les États-Unis dans l'Union européenne sont exactes ou non", a déclaré Sabine Leutheusser-Schnarrenberger. "Cela dépasse notre imagination que nos amis américains considèrent les Européens comme des ennemis". "Si les informations des médias sont exactes, ce n'est pas sans rappeler des actions entre ennemis pendant la guerre froide".

Qu'attendent-ils, en levant ces petits bras indignés? Que Barack Obama réitère ce qu'il dit sur tous les tons depuis quelques jours, que l'Amérique est parfaitement fondée à faire ce qu'elle fait?

30/06/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 1
Obama sait tout
30/06/2013 22:13:34 | Par : Y. C.
Il ne faut pas être naïf, l'UE n'est pas l'ennemi des USA mais nous sommes en plein dans une négociation commerciale pour la mise en place d'un partenariat de libre échange entre l'UE et les USA (c'est pour 2015, c'est à dire demain).

Le secret le plus absolu est de règle dans ce genre de négociations. Enfin, le secret pour nous qui ne sommes pas au courant de la sauce à laquelle nous allons être mangés en matière de services publics, d'OGM, de gaz de schiste, de boeuf aux hormone, de poulet au chlore, de protection sociale, de salaire minimum... même les députés au parlement français ne sont pas au courant et c'est le grand silence du gouvernement sur ce qui va être mis sur la table, à part pour ce qui concerne (provisoirement) les services publics de l'audiovisuel et l'exception culturelle et linguistique.

Apparemment, tout le monde ignore les positions de l'UE, sauf Obama qui a tout le détail désormais sur son bureau...
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire