Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Possible retour d'une grande crise mondiale

Les experts du GEAB, auxquels nous avons la faiblesse (!) d'attribuer une grande compétence, prédisent dans leur dernier bulletin (N° 74 du 17 avril) l'augmentation rapide des risques de voir l'économie mondiale s'enfoncer prochainement dans un retour de crise. Celle-ci se traduirait par un nouvel effondrement des banques, l'impossibilité pour les Etats de plus en plus endettés de secourir celles-ci (bail out), et finalement le ralentissement sinon le blocage des investissements productifs. Or ceux-ci sont sur le long terme seuls capables de répondre à une demande potentielle de consommation résultant de l'accroissement continu des populations et des exigences politiques de lutte contre l'inégalité entre pays pauvres et pays riches.

La cause principale de cette crise serait la généralisation des politiques d'austérité imposées par une idéologie libérale refusant systématiquement les interventions publiques du type de celles qui avaient permis aux Etats en guerre de faire face aux besoins d'investissements industriels pendant la seconde guerre mondiale. La « sequestration » américaine réduisant d'un tiers les dépenses fédérales, l'austérité imposée au sein de l'Union européenne, l'impossibilité pour le Japon de continuer à faire appel à son épargne intérieur pour financer ses déficits, se répercutent comme il était inévitable au niveau des économies des grands émergents, Chine et Inde en tête. Si la croissance (telle que décrite par les statistiques officielles) ne s'y effondre pas, son rythme y a baissé fortement, ce qui multiplie les affrontements internes entre riches et pauvres. Même l'or, grande surprise, n'est plus considéré comme une valeur refuge. Les auteurs de hold-up dans les bijouteries vont-ils se reconvertir?

L' « optimisme » (très relatif) des différentes courbes concernant l'emploi, l'investissement, l'épargne dans les grands pays du monde, y compris aux Etats-Unis, qu'elles proviennent des Etats ou du FMI, est par ailleurs de plus en plus contesté. Ces statistiques ne peuvent rien contre l'observation spontanée d'une généralisation de crises multiformes affectant l'ensemble du monde, et que constatent aussi bien les citoyens capables de s'exprimer, que les entreprises et les services diplomatiques. Des « bulles » prêtes à éclater se sont reconstituées à tous les étages. Un rien pourrait provoquer leur effondrement global.

La crise politique américaine

A ce panorama économique, il faut ajouter depuis quelques jours la crise politique complexe qui saisit et risque de paralyser les Etats-Unis. Celle-ci se traduit par une explosion de haine intérieure, entre démocrates, républicains, rescapés du Tea party, extrémistes divers et ce qui subsiste de partisans d'Obama. La généralisation des soupçons concernant les auteurs de l'attentat de Boston, auxquels nulle fraction politique n'échappe, quels que soient les annonces de l'enquête officielle, ne fait qu'ajouter à l'impression d'impuissance et d'hystérie dans lesquelles s'enfonce l'Amérique.

Le monde extérieur ne peut que s'en inquiéter. Le régime demeure capable de déployer une force militaire sans rivale. Ne va-t-il pas fuir ses difficultés intérieures en déclenchant des guerres au Moyen Orient, avec ou non la complicité d'Israël? Or aujourd'hui, nous ne sommes plus en 2001. Une telle action se heurterait à l'opposition résolue des pays du Brics, c'est-à-dire à l'augmentation des risques d'une guerre mondiale larvée sinon ouverte.

Ajoutons, comme nous le faisons généralement en concluant de tels articles, qu'il est très étrange de voir le gouvernement français apparemment ignorer ces menaces. Se battre en faveur du mariage pour tous ne suffit pas.



19/04/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire