Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Pierre Moscovici doit de lui-même renoncer à représenter la France à Bruxelles

Nous ne disons pas comme beaucoup aujourd'hui que Pierre Moscovici devrait démissionner, sinon être démissionné, de ses fonctions de ministre de l'économie. Cependant, en tant que tel, au sein de l'Union européenne et de l'eurogroupe, il représente la France.

 A cette place, il devra mener dans les prochains mois des batailles très difficiles pour, comme ses autres collègues européens, faire admettre aux citoyens de l'Union les sacrifices qui s'imposent pour redresser les comptes. Il devra par ailleurs porter à Bruxelles, au nom de la France, les exigences de lutte contre la fraude et l'évasion fiscales qui plombent les efforts de redressement des gouvernements. Or, dans cette double tâche, essentielle pour l'Union européenne et la France, il ne pourra pas empêcher dans l'esprit de nos partenaires européens les arrière-pensées d'enlever toute portée à ses futurs actions.

Pierre Moscovici est et restera aux yeux de tous le ministre de tutelle qui depuis 4 mois connaissait les accusations portées par Médiapart contre Jérome Cahuzac et qui n'a pas diligenté pour les éclaircir tous les moyens d'investigations de l'Etat, moyens sur lesquels il avait directement la main. Ne parlons pas ici de complicité mais seulement de laxisme et de complaisance. Il y en trop là cependant pour un représentant de la France.

Démissionner de ses fonctions à Bruxelles ne serait en aucun cas pour lui un aveu de culpabilité, mais seulement un bon service à rendre à notre pays. Le ministre devrait le comprendre de lui-même et en tirer les conséquences. Il s'honorerait ainsi, aux yeux de tous, bien plus qu'en s'accrochant à ses responsabilités actuelles.

Mis à jour au 4 avril.

Des lecteurs hier m'ont reproché d'être trop complaisant vis-à-vis de Pierre Moscovici. C'est en fait disent-ils sa démission qui s'impose. On ne peut pas rester ministre de l'économie et renoncer à toutes fonctions de représentation à Bruxelles. Ces lecteurs ont raison. J'ai été trop réservé. Moscovici doit démissionner. François Hollande devrait d'ailleurs en profiter pour le remplacer par une des femmes de grande qualité professionnelle et de caractère qui ne manquent pas au PS.

 


03/04/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire