Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Les données publiques à l'encan

Le gouvernement britannique vient de lancer un Cloudstore ou magasin regroupant un très grand nombre de données publiques présentées sous forme de Cloud ou nuage. Le Cloud computing est l'accès via le réseau, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables selon la définition du National Institute of Standards and Technology. Ce n'est pas innocent

Le service offert n'est pas un service public gratuit et protégé par le droit public, comme on l'entend en France. C'est un service commercial, confié par des administrations publiques à des entreprises privées sous-traitantes, en l'espèce dans un premier temps la société Solidsoft elle-même hébergée dans le cloud Azure de Microsoft. Les concessions faites aux sociétés privées sont assorties d'un certain nombre de clauses garantissant les administrations et les citoyens contre les abus. Mais on sait que la structuration en Cloud permet tous les abus de droit imaginables, venant d'entreprises commerciales, de hackers, de maffieux divers. Autrement dit, la protection des données publiques britanniques – qui recouvrent essentiellement des données privées fournies par les citoyens – ne sera que très superficiellement assurée.

Il y a plus. Un « activiste citoyen » bien connu, Conrad Jaeger, vient d'attirer l'attention sur le fait que les données publiques britanniques, y compris les plus confidentielles (par exemple en matière de santé) , seront accessibles par la CIA, la NSA et les agences américaines de lutte contre la cyberwar, ceci en fonction de l'US Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA)

Le parlement européen semble s'inquiéter de ces perspectives. Mais nous n'avons pas eu écho du fait qu'il se soit saisi officiellement de la question.

Une nouvelle fois, le Royaume Uni se révèle ainsi le Cheval de Troie qui détruit, au profit d'intérêts commerciaux légitimes et illégitimes, le vieil arsenal de protection des droits et libertés publiques élaboré par les Etats européens.

Les esprits réalistes nous demanderont de quoi nous nous inquiétons. Ne savons nous pas que depuis des décennies, la CIA et la NSA ont mémorisé toutes les données nous concernant. Nous répondrons que tout nouveau pas – et quel pas - dans la voie du contrôle total ne peut que nous faire réagir

Sources.
* Article de computerweekly http://www.computerweekly.com/news/2240117551/Government-launches-CloudStore-and-names-G-Cloud-suppliers
* Article de Conrad Jaeger dans Occupy: http://www.occupy.com/article/techtivist-report-uk-warned-cia-will-access-all-government-data
* Solidsoft http://www.solidsoft.com/





17/02/2013
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire